09 mai 2006

Charles de Lafont de Savines

Source : Biographie du Dauphiné. Adolphe Rochas.

Evêque de Viviers, né à Embrun, le 17 février 1742, mourut dans cette ville à la fin de 1814. Lorsque la révolution éclata, il en adopta les principes avec une sorte d'exaltation. Evêque depuis le 26 juillet 1778, il se démit de ses fonctions au commencement de l'année 1791, fut réélu évêque constitutionnel de l'Ardèche, et prêta le serment civique.

Le député Saint-Martin, ayant annoncé cette nouvelle l'Assemblée nationale, dans la séance du 22 février 1791, d'Espréménil s'écria, pour en atténuer la portée, que Savines avait perdu la tête. L'année suivante, ce prélat publia un écrit en faveur de la constitution civile du clergé.

Un mouvement anti-religieux se manifesta par toute la France, dans les derniers mois de 1793; les communes convertissaient spontanément leurs églises en lieux de réunions populaires ou en magasins, et les ecclésiastiques s'empressaient d'abdiquer leurs fonctions : l'évêque de Viviers ne resta pas en arrière de ce mouvement. Il remit lui-même, le 1er décembre, à l'administration départementale, ses Lettres de prêtrise, tous les insignes de sa dignité, et accompagna ce dépôt d'une abjuration éclatante.

Arrêté, néanmoins, comme suspect, il ne recouvra sa liberté qu'après le 9 thermidor. Ayant voulu ensuite reprendre son siège et faire appliquer toutes les réformes consacrées par la révolution, telles que le mariage des prêtres et le divorce, il fut vivement attaqué par le parti religieux, et obligé d'abandonner son diocèse, que l'archevêque de Vienne fit administrer par un conseil.

En 1802, on le fit alors passer pour fou, et il fut enfermé à Charenton. Il se rétracta, dit-on, avant de mourir.

BIBLIOGRAPHIE -- I. D'après Barbier, il a publié l'ouvrage suivant, et en a fait la préface avec Collet de Messine : Narcisse dans l'île de Vénus, poème en 4 chants (par Malalâtre). Paris, Lejay, 1769, in-8°. -- II. Examen des principes de la constitution civile du clergé par M. l'évêque de Viviers. Lyon, 1792, in-8°.

Tags :

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+