24 février 2008

La famille de Gumin du Dauphiné

Source : Annuaire de la Noblesse de France 1876
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36603q/f163.item
Cette famille, originaire du Dauphiné, où elle a possédé les fiefs d'Hautefort, de Romanèche, de la Murette, de Fontboulet et de Rochetoirin, figure avec honneur dans les annales de sa province dès l'an 1292. Joffroy de Gumin, lieutenant du bailli de Vienne et de la Tour, fut père de Jacques, alias Jaquemin, qui combattit à Varey en 1346, et qui avait épousé Philippe de Buenc. Cette dame, devenue veuve, rendit hommage, avec d'autres nobles des environs de Bourgoin, pour les terres qu'elle y possédait.

Françoise de Gumin de Sassenage, fille de Jean de Gumin, chevalier, avait épousé, en 1405, Pierre de la Touvière, gentilhomme du Bugey. Jean de Gumin, vivant en 1491, se maria avec Anne de Virieu, dont il eut François de Gumin. C'est sans doute le même que Jean, seigneur de Romanèche, l'un des plus vaillants compagnons d'armes de Bayard.

Humbert de Gumin, n'ayant pas d'héritier direct et voyant son nom près de s'éteindre, reconnut et fit légitimer son fils naturel Sébastien par lettres patentes de 1538, vérifiées et homologuées l'année suivante par arrêt du parlement de Dauphiné, le dernier jour de mai.

Sébastien de Gumin épousa, le 19 octobre 1542, Claire de Rassonnier, et leur descendance a formé deux branches.
  1. Celle d'Hautefort, dont étaient : Antoine de Gumin, seigneur de Romanèche, chevalier de l'ordre du roi en 1595 ; Louis de Gumin, conseiller au parlement de Dauphiné, fils de Pierre de Gumin, et d'Isabeau de Vachon, qui fit enregistrer ses armes en 1697 dans le Recueil officiel, où d'Hozier lui donne tantôt un lion d'argent sur champ d'azur, tantôt un lion d'azur sur champ d'argent (Reg. du Dauphiné, pages 18 et 148) ; Antoine de Gumin, conseiller au parlement de Grenoble en 1720 ; Alphonse de Gumin, conseiller du roi, référendaire en la chancellerie près le parlement de Dauphiné, dont les armes enregistrées sont : un lion d'or sur champ d'azur.

  2. Celle de la Murette, qui avait pour chef Théophile de Gumin, sieur de la Murette, marié, avec Méraude de Revel, dont il eut Joachim de Gumin, sieur de Fontboulet, le même sans doute que Joachim de Gumin de Saint-Sauveur, auquel d'Hozier donne pour armes un lion d'azur, couronné sur champ d'argent (page 266). Joseph de Gumin de la Murette, petit-fils de Théophile, fit enregistrer le même blason que Joachim, sauf que son lion n'est pas couronné (p. 126). Ces différences dans les émaux et les attributs héraldiques proviennent du système qu'avait adopté d'Hozier de ne jamais donner aux divers membres d'une même famille des armes complètement identiques.
La famille de Gumin est tombée en quenouille dans la personne de Joséphine, fille de Jean-Baptiste de Gumin de Rochetoirin et de Dlle de Croze, et mariée en 1811 à Jacques Reylié.

Armes : d'argent, au lion d'azur, armé et lampassé de gueules, couronné d'or.

8 commentaires:

Guillaume a dit…

tiens j'ai dans mon ascendance des "de Gumin de la Murette"... mais dans la Drôme. Quelqu'un a-t-il déjà étudié cette famille ?

Anonyme a dit…

moi aussi j'ai parmi mes ancêtres les Gumin de La Murette. Il s'agit de François de Gumin, probable fils de Théophile et frère de Anne de Gumin, née le 01-04-1619 (registre "protestant" de L'Albenc), et époux de Olympe de Pascal décédée le 25-08-1680 (même source).De ce couple sont issus Joseph de Gumin ( ou Gumin-Trufel) qui épouse Marie de Pontis dont sont issues au moins 5 filles, dont l'une epouse un de Larene ou Combet de Larene qui aura 12 enfants dont je suis issu par une fille qui s'allie avec des Sorrel de Poliénas, puis des Monnet de Vinay et ensuite des Moyroud de Voiron.

Gilles a dit…

Intéressant... Je vais prévenir Guillaume Roelly, auteur du 1er commentaire. Merci.

guillaume a dit…

Bonjour anonyme

Merci de ces infos

J'ai : de GUMIN de la MURETTE Olympe, née vers 1675, décédée le 07/01/1768 à Pontaix, 26
union avec Gabriel MARCEL, notaire. D'où 10 enfants. Il s'agit également d'une famille protestante.

N'hésitez pas à me contacter (mon mail est guillaume(arobase)roelly(point)org

Anonyme a dit…

Bonjour guillaume et gilles
Je suis un peu débordé pour répondre plus en détail, mais j'ai la descendance complète(?) de Joseph de Gumin Trufel et Marie de Pontis d'Urtis. Je l'ai constitué à partir de la base de données du CGD accessible sur Geneabank.
Olympe de Gumin y figure °08-01-1679.
Mon ancêtre est sa soeur ainée Uranie de Gumin x Jacques Delarene. La fratrie comprend 8 frères et soeur.Tous ces De Gumin ( le père et le grand père sont seigneurs de la Murette) sont nés à L'Albenc, registre protestant, sauf 2 qui sont dans la base de données Contrat de mariage.
En ce qui me concerne, je suis au 9° degré de cousinage avec guillaume.

Guillaume a dit…

Bonjour

Merci pour toutes ces infos, grâce à vous, j'ai consulté CGW38 (ne sachant pas d'où les de Gumin étaient originaires, je n'avais pas cherché là) qui m'a emmené sur le site de Marcel Macaire où j'ai retrouvé tous mes ascendants de Gumin

Bien @micalement

Guillaume

Anonyme a dit…

Sur les armes d'Antoine de Gumin, conseiller au Parlement de Dauphiné, le lion n'est pas couronné. Voir BnF.Est.Kb 539-4° v.11 et collection AFCEL

Gilles a dit…

Je connais plusieurs autres sources dont le Nobiliaire universel de Ludovic de Magny qui donne le lion couronné d'or. Du coup, je préfère ne rien changer mais je vous remercie tout de même pour votre commentaire.