04 avril 2008

La famille de Terris

Cette famille, qu'une tradition ancienne dit originaire de l'île Terris, en Ecosse, où elle s'appelait O'Terris, habite la petite ville de Bonnieux, au comtat Venaissin, depuis plus de quatre siècles. Nous ne donnons ici que la filiation directe, qui est prouvée depuis :
  1. Pancrace de Terris (1540-1587), marié, suivant contrat de Biolès, notaire à Bonnieux, du 9 juillet 1564, à Jaumette Fabri, fille d'Esprit Fabri, de laquelle il eut :
    1. Messire Estienne Terris, prieur de Céreste en 1590 ;
    2. Noble Jean Terris, qui suit.

  2. Noble Jean Terris épousa, le 30 avril 1602, Marie Thomas, fille de Noël Thomas.

  3. Jean Antoine Terris, issu de ce mariage (1605-1688), épousa, en 1645, Victoire Silvestre, fille d'Esprit, bourgeois de Saint-Saturnin.

  4. Jean Terris, son fils (164?-1723), épousa, le 7 mars 1688, damoiselle Magdeleine de la Peyre, fille de Joseph, dont il eut :
    1. Noble Jean-Baptiste de Terris, qui suivra ;
    2. Marie-Anne de Terris ;
    3. Marie Elisabeth de Terris.

  5. Noble Jean-Baptiste de Terris (1696-1776) écuyer, reçu docteur en médecine à l'université d'Avignon le 26 août 1717, viguier de Sa Sainteté à Bonnieux, épousa, le 8 janvier 1725, noble Jeanne Thérèse de Perret, fille d'Honoré et d'Anne de Pons. De ce mariage sont issus:
    1. Noble Jean-Baptiste Joseph de Terris, qui continue la descendance ;
    2. Noble Delphine de Terris, née en 1730, mariée, le 5 novembre 1750, à Pierre d'Ailhaud, sieur des Ramades, des barons de Castellet ;
    3. Noble Marie Magdeleine Thérèse Jeanne de Terris (1733-1784).

  6. Noble messire Jean-Baptiste Joseph de Terris (1734-1817), docteur en médecine en l'université d'Avignon, écuyer, pourvu de la charge de viguier de Sa Sainteté le Pape à Bonnieux, suivit la carrière de son père et se fit dans la médecine un nom distingué. Il épousa, le 22 juin 1773, noble Marie-Charlotte Delphine Henriette d'Aubert, de la ville d'Aix, fille de noble Antoine d'Aubert, avocat au Parlement, et de noble Françoise Delphine de Mongé du Caire, des seigneurs du Caire, Puimichel et Autheval. De ce mariage :
    1. Joseph Marie Antoine de Terris, conseiller de préfecture à Digne, agronome renommé, époux de Pauline de Berre dont la postérité se continue à Digne ;
    2. Jean-Baptiste François de Terris, qui suit.

  7. Jean-Baptiste François de Terris (1775-1857), maire de Bonnieux, membre du conseil général de Vaucluse, épousa le 19 avril 1804, Marie Marguerite Félicité d'Anselme Venasque (des Anselmi de Florence), fille de Joseph Hyacinthe Philippe d'Anselme, chevalier, coseigneur de Venasque et de Saint-Didier, et de Jeanne Henriette de Chaternet. De ce mariage sont nés six enfants :
    1. Jean Baptiste Vincent Adolphe de Terris, conservateur des hypothèques, marié, le 24 avril 1838, à Louise de Lavison, fille de Paul de Lavison et de Caroline Cachet de Montézan de Garnerans ; d'où : Marie, Pauline et Valentine de Terris ;
    2. Philippe Benoît de Terris, qui suit ;
    3. Augustin Joseph de Terris, percepteur des finances, marié, le 19 septembre 1853, à Emilie Mazen, fille du docteur Mazen et d'Edwige Jancel, dont il a Joseph de Terris ;
    4. Joseph Sébastien Ferdinand de Terris, curé de Saint-Siffrein, archiprêtre de Carpentras, chanoine honoraire ;
    5. Henriette de Terris, mariée à Joseph Marie Fauque, maire de Bonnieux ;
    6. Maria Elisabeth Terris, épouse de Marcellin Mahyet, chevalier de la Légion d'honneur, conseiller à la Cour d'Aix.

  8. Philippe Benoît de Terris (1810-1863), docteur en médecine, a épousé, le 29 avril 1839, Marthe Joséphine Virginie de Morard, de la ville de Sault, fille de Joseph Auguste de Morard et de Félicie de Bernus. De ce mariage sont issus
    1. Jean-Baptiste Paul de Terris, prêtre, vicaire à Carpentras ;
    2. Jules Marie Joseph de Terris, qui suit.

  9. Jules Marie Joseph de Terris s'est allié, le 7 juin 1871, à Carpentras, à Isabelle Marie Sidonie Barcilon, des seigneurs de Mauvans, fille de Charles Barcilon et de Mathilde Estève. Il a eu de ce mariage :
    1. Jean Baptiste Marc Marie Joseph de Terris, né le 25 avril 1872, décédé le 7 février 1873 ;
    2. Marguerite Marie Charlotte Marthe Philomène de Terris, née en novembre 1873.
Armes : d'or, à trois taupes se terrissant de sable. Couronne de comte. Supports : deux lions. Devise : LABOR IN TERRIS.

Source : Annuaire de la noblesse de France 1874
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k366011/f229.item

3 commentaires:

Jean Marie Desbois a dit…

Merci pour cet article, Gilles. Je me demandais quelle était l'origine de cette famille. Il y avait un instituteur qui a joué un rôle important dans la vie municipale à Maussane au XIXe siècle, du nom de Casimir Timothée Terris, originaire d'Eyguières. Merci encore.

Anonyme a dit…

Bonjour
il n'est pas certain que les Terris viennent d'Ecosse.Des recherches ont été faites sans résultat.(recherches faites par CLELMENCON)En revanche avant 1465 ils vient d'Auvergne avant de s'installer a BONIEUX.
Olivier TERRIS
oterris@yahoo.fr

Anonyme a dit…

rectificatif au message tapé rapidement
CLEMENCON
ILS VIENNENT
BONNIEUX

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+