18 mai 2008

Le Caron de Mazencourt

LE CARON DE MAZENCOURT, famille noble, originaire de Compiègne, où elle est encore établie de nos jours. On trouve :
  1. Raoult LE CARON, prévôt de Compiègne, seigneur de Ceruly, vivant en 1338, 1339 et 1341. Il eut pour fils :

  2. Pierre LE CARON, premier du nom, prévôt de Compiègne, mort le 18 décembre 1486, laissant :

  3. Pierre LE CARON, second du nom, conseiller du roi à Compiègne, lequel fut père de :

  4. Laurent LE CARON, premier du nom, lieutenant général, civil et criminel, au bailliage de Compiègne, mort en 1538. Ses enfants furent :
    1. Antoine Le Caron, lieutenant des eaux et forêts à Compiègne, mort sans postérité.
    2. Martin qui suit :

  5. Martin LE CARON, premier du nom, seigneur de la Tour-d’Oisy, Soisrelle et Sainte-Christine, secrétaire de la reine mère, eut pour fils aîné :

  6. Laurent LE CARON, second du nom, seigneur de la Tour-d’Oisy, etc., est mort en 1603, laissant :

  7. René LE CARON, premier du nom, seigneur de la Tour-d’Oisy, etc., mort le 25 août 1659, avait épousé Catherine L’Evêque, dont il laissa six enfants des deux sexes. Plusieurs entrèrent dans l’état ecclésiastique (l’un d’eux fut prieur de la Victoire, près de Senlis) ; Jean, qui suit, continua la lignée.

  8. Jean LE CARON, premier du nom, mort en 1690. Il avait épousé Madeleine Picart, de laquelle il laissa :
    1. Jean II, qui suit :
    2. Louis-Marie.
    3. Bruno Le Caron, capitaine au régiment de Couvigny tué à Colorno, sans laisser de postérité.

  9. Jean Le CARON, second du nom, mort en 1752, avait épousé Antoinette Du Feu, de laquelle il eut :
    1. Jean, mort sans postérité, en 1766.
    2. Nicolas-Abraham, dont l’article viendra :
    3. Louis-Raoult-Le Caron de Bellevue, mort sans postérité, en 1784.

  10. Nicolas-Abraham LE CARON, premier du nom, seigneur de Mazencourt, mort en 1782. Il avait épousé Marie Catherine L’Evêque, de laquelle il eut :
    1. Jean III, qui suit :
    2. Louis Le Caron de Mazencourt, écuyer, fut admis dans l’assemblée de la noblesse, en mars 1789, au bailliage de Senlis, pour l’élection des députés aux états généraux. Il a épousé Marie-Marguerite Le Fèvre, dont il a Louise-Augustine, mariée à Pierre-François-Marie Seroux, chevalier.

  11. Jean LE CARON, troisième du nom, écuyer, seigneur de Mazencourt, Chelles, Rouallait et du Roquet, mort en 1810. Il avait épousé Suzanne de Béthune, de laquelle il eut :
    1. Jean IV, qui viendra :
    2. Laurent.
    3. Jeanne, vivante en 1814.
    4. Plusieurs enfants morts en bas âge.

  12. Jean LE CARON, quatrième du nom, écuyer, seigneur de Mazencourt et autres lieux, né le 22 mars 1769, garde du Corps ; a émigré en 1791 ; a fait la campagne dans l’armée des princes en 1792, et toutes les autres campagnes à l’armée de monseigneur le prince de Condé.
Armes : D’azur, en chef d’or dentelé, et trois besans d’or, deux en fasce, un en pointe. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 67
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+