14 juin 2008

La maison de Pastour de Costebelle

PASTOUR DE COSTEBELLE (DE). L’opinion générale des membres de cette maison est qu’elle est originaire de Hongrie ; cependant l’espèce d’analogie qui existe entre son nom et l’idiome des provinces méridionales de France, où elle est établie depuis longues années, porte à croire qu’après avoir été transplantée dans le nord, elle est revenue à son berceau primitif. Elle n’a plus d’autre pièce authentique que l’enregistrement de ses titres à Soissons, en 1783, où il est dit : que cette famille est en possession de noblesse depuis grande ancienneté. Elle est alliée aux Narbonne-Pelet et aux Navailles de Béarn.
  1. Jean DE PASTOUR, qualifié de noble, est chef de cette famille. Il était établi dans les Pays-Bas autrichiens, d’où il vint se fixer, en 1550, au Pont-Saint-Esprit, après avoir quitté les armées de Maximilien, roi de Bohème et de Hongrie. On ignore le nom de sa femme ; mais il eut un fils dont l’article suit :
  2. Jacques DE PASTOUR, capitaine au service du roi de France, en sa terre de Saint-Alexandre, marié au Pont- Saint-Esprit, en 1579, à noble Isabeau de Rostaigne. De ce mariage vinrent :
    1. Guillaume de Pastour, mort sans postérité.
    2. Mathieu de Pastour, dont suit l’article :
  3. Mathieu DE PASTOUR, vice-châtelain des juridictions de Thorinne et Andance ; marié une première fois, sans postérité, à noble demoiselle de Cros, et, en secondes noces, à demoiselle Chomel, à Annonay, en 1615. De ce mariage vinrent :
    1. Barthélemy, dont l’article viendra :
    2. Louis, seigneur de Costebelle, lieutenant pour le roi dans les ville et citadelle de Carcassonne, marié à noble demoiselle Charlotte de Lastic, mort sans, postérité.
  4. Barthélemy DE PASTOUR, capitaine, marié en premières noces, sans postérité, à noble demoiselle de Suffise, et, en secondes noces, à noble demoiselle Marie Duplessis (quelques pièces la nomment du Plessier), en 1652. De ce mariage vinrent :
    1. Philippe, seigneur de Costebelle, dont l’article viendra :
    2. Louis, seigneur de Costebelle, deuxième branche, ci-après :
    3. Joseph de Meyrieux, mort sans postérité.
    4. Françoise, morte mariée, et sans postérité.
  5. Philippe DE PASTOUR de Costebelle, chevalier de l’ordre de Saint-Louis dès sa création, gouverneur de l’île Royale, en Canada ; marié, en premières noces, à noble demoiselle de Sourdeval, dont il eut Anne-Catherine, morte carmélite à Trévoux ; et, en secondes noces, à noble dame veuve Dessaillans, née Anne d’Antremont, dont il eut Marie-Joséphine, mariée au marquis de Giscaro en Béarn.
Deuxième branche.
  1. Louis DE PASTOUR de Costebelle, frère cadet du précédent, officier dans la marine royale, participa aux siège et bombardement de Tripoli, en 1685. En 1697 il se maria, à Tournon, à noble demoiselle Catherine de Faurre. De ce mariage vinrent :
    1. Alexandre, né en 1698, officier de marine, marié à noble demoiselle de Raucher, mort sans enfant.
    2. François-Barthélemy, seigneur de la Boissière, né en 1700, dont l’article suivra :
    3. Jean-François, seigneur de Costebelle, né en 1701, chevalier de Saint-Louis, capitaine de vaisseau, retiré avec le brevet de chef d’escadre, mort à Toulon en 1794, célibataire. II s’était distingué au siège de Berg-op-Zoom, en 1747.
    4. Joseph de Beauregard, né en mort célibataire en 1790.
  2. François-Barthélemy DE PASTOUR, seigneur de la Boissière, né en 1700 ; servit comme cadet-gentilhomme. Il épousa noble demoiselle Jeanne-Marie O’Crolly, fille de Bernard O’Crolly, gentilhomme Irlandais, venu en France avec le roi Jacques. De ce mariage naquirent :
    1. Anne-Jeanne, mariée à M. Romieu d’Hauteville.
    2. François-Martin, né à Nyons en Dauphiné, en 1744, vivant, dont l’article suivra :
    3. Dorothée, née en 1746, mariée à M. Simon de la Rochette.
    4. Pierre-Alexandre de Costebelle, né en 1750, à Nyons, capitaine de vaisseau, chevalier de Saint- Louis et de Cincinnatus, mort célibataire, à Paris, en 1791, jouissant de la réputation d’un officier distingué : il devait aller, avec M. d’Entrecasteaux, à la recherche de M. de la Pérouse.
  3. François-Martin DE PASTOUR de Costebelle né à Nyons en 1744, vivant, marié, en 1771, à demoiselle Adélaïde-Julie de la Rocque. De ce mariage sont issus :
    1. Marie-Adélaïde, en 1772, morte à l’âge de neuf ans.
    2. François-Barthélemy, en 1774, vivant célibataire.
    3. Anne-Julie, en 1776, vivant célibataire.
    4. André-Louis-Casimir de Pastour de Costebelle, en 1783, à Soissons, dont l’article suit :
  4. André-Louis-Casimir DE PASTOUR de Costebelle, né à Soissons en 1783, marié à Paris le 24 mars 1813, à noble demoiselle Françoise du Plain de Sainte-Albine, dont il a eu :
    Pierre-Jules-Gustave, né le 14 décembre 1813.
Armes : « Ecartelé, au premier et au quatrième, d’argent à l’aigle éployée de sable accompagnée de trois sautoirs de bâtons noueux en nature, deux en chef, un en pointe. Au deuxième et troisième d’or, au chevron d’azur, au chef de même, chargé de trois molettes d’éperon d’or ; couronne de marquis. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 105
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+