30 août 2008

Le Preud'homme, branche des marquis de Werquigneul

Branche des marquis de Werquigneul.
  1. Charles-Philippe de Preud’homme-d’Haillies, chevalier, cinquième fils de Jean V et de Catherine de Croix, épousa en 1668, Isabelle de Croix ; dame de Hauchy, fille de Thomas seigneur de Malanoy, et de Marie de Warlusel, dame de Hauchy. De ce mariage sont nés :
    1. Thomas-Albert, marquis de Preud’homme-d’Haillies, baron de Hauchy, seigneur de Cuinchy, mestre-de-camp de cavalerie au service de France, marié, 1.° avec Anne de Saint-Sauf-Lieu, 2.° à Marie-Guislaine de Villers-au-Tertre. Il mourut à Cuinchy, sans postérité ;
    2. Antoine-Séverin-Joseph, mort sans alliance ;
    3. Marc-Antoine-Joseph, mort religieux de l’abbaye de Saint-Bertin ;
    4. Et Antoine-Joseph, qui suit.

  2. Antoine-Joseph, chevalier, marquis de Preud’homme-d’Haillies et de Werquigneul, comte d’Haluin (fief qu’il vendit et qui était dans sa main dès le treizième siècle), seigneur de Manchicourt et de Courcelles, capitaine dans un régiment de dragons, naquit posthume et mourut en décembre 1739. Il avait épousé, 1.° Marie-Françoise-Antoinette de Balbany, fille de Godefroi-François et de Marie-Catherine Isabelle de Preud’homme-d’Haillies, ci-devant nommés sans hoirs ; et 2.° en 1720, à Catherine-Constance-Eugénie de Dion, fille de Jean, baron de Dion, seigneur de Waudosme, etc., et de Marie-Jérômette de Hamel de Grand-Rullecourt. De ce mariage sont issus :
    1. Albert-Constant-Joseph, qui suit ;
    2. Marie-Charlotte-Josèphe-Ghislaine, mariée à Pierre-Auguste-Marie de Wasiers ;
    3. Et Marie-Maximilienne-Henriette, mariée, le 1er septembre 1760, à Constant-Marie-Hyacinthe-Joseph de Coupigny-de-la-Bargue.

  3. Albert-Constant-Joseph, marquis de Preud’homme-d’Haillies et de Werquigneul, chevalier, seigneur de Manchicourt, Courcelles, Vancourt, etc., ci-devant officier dans les cuirassiers de France, a épousé, à Gand, le 26 décembre 1745, Marie-Augustine-Colette de Preud’homme-d’Haillies, sa parente, ci-devant nommée, dame de Carnoye, morte en couches le 7 juin 1752, laissant de son mariage :
    1. Charles Constant-Joseph, né le 3 octobre 1746, mort à Lille le 3 janvier 1754 ;
    2. Louis-Henri-Joseph ;
    3. Charles-Jérôme-Joseph ;
    4. Et Marie-Tranquille-Josèphe, reçue chanoinesse à Denain, le 23 mai 1757 où elle a prouvé la descendance de ses père et mère, depuis inclusivement Jean de Preud’homme-d’Haillies IIIe du nom, mort le 14 avril 1533, époux d’Anne de Thouars, suivant la copie authentique qui a été donnée de la carte d’acceptation des dames de Denain.
Armes : La branche d’Haillies porte : « De sinople, à l’aigle d’or éployée, becquée et membrée de gueules ». Elle a formé anciennement plusieurs autres branches qui sont actuellement éteintes.

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 212
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Articles liés :

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+