21 décembre 2008

Le Jolis de Villers

LE JOLIS DE VILLERS, famille originaire de Brucheville en Cotentin, arrondissement de Valogne, fut anoblie dans la personne et descendance de Guillaume, seigneur de Jonquay, par lettres-patentes du mois de janvier 1595, en récompense de services importants qu'il avait rendus à l'État.
  1. Guillaume LE JOLIS, seigneur de Jonquay, officier des archers du roi Henri IV, né en la paroisse de Brucheville en Cotentin, épousa noble demoiselle Marie du Buisson. Il eut de ce mariage :
    1. Jean le Jolis, dont la postérité s'éteignit en 1780 ;
    2. Alexandre, qui suit.

  2. Alexandre LE JOLIS, écuyer, seigneur de Jonquay, épousa, en 1627, noble demoiselle Françoise Alexandre, dont il eut :
    1. Jean, qui suit ;
    2. Guillaume ;
    3. Thomas ;
    4. Michel ;
    5. Anne ;
    6. Catherine.

    Nota : D'après un commentaire de Christophe (voir plus bas), Alexandre LEJOLIS a épousé Françoise ALEXANDRE fille de feu Me Pierre écuyer sr de la Lande conseiller du roi et de Catherine DE BEUZEVILLE le 09/03/1628.

  3. Jean LE JOLIS, écuyer, seigneur du Buisson, né le 8 mai 1633, décéda en 1707. Il fit les campagnes de 1667 et 1668, comme volontaire dans la compagnie de M. de Chamilly. Il avait épousé, en 1655, noble demoiselle Suzanne Duquil de la Ramée, dont il eut :

  4. François-Alexandre LE JOLIS, écuyer, seigneur de VILLERS, capitaine de dragons dans le régiment de Morsan, puis capitaine de cavalerie dans le régiment de Fourquevaux, né le 22 mai 1663, tué à la bataille d'Hochsthet, le 13 août 1704. Il avait épousé, le 2 mars 1693, noble demoiselle Louise de Prye, fille de noble seigneur messire Emon-Antoine, marquis de Prye, chevalier, seigneur-baron, haut-justicier de Plâne, Echampay, etc., soeur de M. le marquis de Prye, cordon bleu, lieutenant-général des armées du roi, ambassadeur en Sicile, gouverneur du haut et bas Languedoc. Il eut de ce mariage :
    1. François-Alexandre, capitaine, de dragons chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, né en 1693. Ce fut lui qui monta le premier à la tranchée au siège de Fribourg en Brisgaû.
    2. Marie de Saint-Clair, officier au régiment de Bretagne
    3. Jacques, officier de cavalerie au régiment de Rufec ;
    4. Alexandre-Léonard, qui suit :

  5. Alexandre-Léonard LE JOLIS, chevalier de VILLERS, officier de dragons, né le 19 novembre 1702, et décédé le 1er juillet 1780, avait épousé, en 1756, noble demoiselle Mathurine Marie-Anne-Germain, fille de François-Germain de la Conté, gendarme de la garde du roi, Il eut de ce mariage quatre garçons et quatre filles : le roi, pour récompenser ses services, et l'indemniser de ses dépenses, donna à ses huit enfants une pension annuelle de 1800 livres. Ces enfants sont :
    1. François-Alexandre-Léonard , dont l'article viendra ;
    2. Prosper-Mathurin, chevalier de Villers, né en 1764, et décédé à Béziers en 1782. Il était officier au régiment du Maine, infanterie ;
    3. N*** de Villers, décédé ;
    4. N*** de Villers, décédé ;
    5. Anne-Françoise ;
    6. Marie-Anne-Mathurine ;
    7. N*** de Villers, décédée ;
    8. N*** de Villers, décédée.

  6. François-Alexandre-Léonard LE JOLIS de VILLERS, né le 13 juillet 1760, à Villers-Fossard, près Saint-Lô, fut élevé aux écoles royales de la Flèche et de Paris. Il en sortit en 1776 pour être cadet gentilhomme dans le régiment de Vermandois, où il a servi, en qualité d'officier, depuis 1777 jusqu'en 1788. Pendant les années 1800, 1801, 1802, 1803, il a été alternativement maire de Saint-Lô, conseiller de préfecture et membre du collège électoral du département de la Manche. Il épousa, en 1787, noble demoiselle Marie-Anne-Perrine-Catherine de Géraldin (Fitzgérald), fille de feu Antoine, marquis de Géraldin, brigadier des armées du roi, grand bailli d'épée du comté de Mortain. Sont issus de ce mariage :
    1. Victor, né en mars 1790, bachelier ès lettres et ès sciences, licencié en droit ;
    2. Prosper, né en mai 1798 , élevé à l'école spéciale de marine à Toulon, du 27 juillet 1813 ;
    3. Édouard, né en novembre 1803, élève du collège de Saint-Lô ;
    4. Charles-Alexandre-Constant, né en août 1811 ;
    5. Antoinette, née le 1er janvier 1789 ;
    6. Rosalie, née en mars 1783, mariée à M. Luc Louis Duquesne, de la famille, de l'amiral de ce nom.
Armes : « trois aigles déployées sur un fond d'azur à un chevron d'or. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 321
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Voir aussi :

4 commentaires:

CHRISTOPHE a dit…

Jean et Alexandre LE JOLIS avaient une soeur prénommée Françoise mariée le 17 août 1621 à Brucheville à Antoine de FORTESCU
Sieur de Langlet (mes ancêtres)

voir
http://web.mac.com/vacherol/defortescu/Thouroude/Entrées/2007/10/11_13_-_Étude_Généalogique_:_1450-1650_:___LES_SEIGNEURS_De_LANGLET,_Au_DEZERT.html

http://gw0.geneanet.org/index.php3?b=agneslam&lang=fr;pz=agnes;nz=leboucher;ocz=0;p=francoise;n=le+jolis

CHRISTOPHE a dit…

Alexandre LEJOLIS a épousé Françoise ALEXANDRE fille de feu Me Pierre écuyer sr de la Lande conseiller du roi et de Catherine DE BEUZEVILLE
le 09/03/1628 et pas en 1627

http://fr.groups.yahoo.com/group/manchegenweb/message/3859

Gilles a dit…

Merci Christophe pour ces compléments, je vais ajouter un lien vers l'étude sur les seigneurs de Langlet.

CHRISTOPHE a dit…

Encore moi, j'ai une nouvelle source

http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=pierfit&lang=fr;p=guillaume;n=le+jolis

Guillaume Le JOLIS sgr de Rochefort, anobli par lettres patentes d'Henri IV (janvier 1595)
serait né vers 1540 à Brucheville
et aurait épousé en 1595
Marie du BUISSON Dame du Bouillon
Décédée le 22 mars 1649 à Brucheville (50)

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+