12 décembre 2008

Pontevez des Roux

PONTEVEZ DES ROUX, seigneurs de Gévaudan, Cette famille porte le nom et les armes de Pontevez, en vertu d'une substitution apposée au testament de Jean de Pontevez ; seigneur de Sillans, et de l'adoption faite par Gaspard de Pontevez, son fils, en faveur de Jean des Roux, son neveu ; ce qui a été confirmé par lettres-patentes du roi. La famille des Roux, connue, en Dauphiné et en Provence, sous les noms de Ruffi, Ruffo, de Roux, Deireux, d'Aroux, etc., remonte sa noblesse et son origine aux temps les plus reculés. Nous nous bornerons ici à ne parler d'elle que depuis qu'elle est connue en Dauphine.
  1. Hugues RUFFO.

  2. Etienne RUFFO ou de Roux, qualifié chevalier et docteur-ès-lois, par lettres-patentes du dauphin Humbert, du 17 mars 1345, était juge-mage de l'Hôtel du Dauphiné et de tout le Dauphiné, en 1340.

  3. Jacques, son fils, est créé conseiller du dauphin, par les mêmes lettres-patentes. Il eut :

  4. Jean de Roux ou Ruffi, Ier du nom, dès l'an 1385, était châtelain de Corps. Pour être châtelain, il fallait être d'ancienne noblesse, et le lieutenant même du châtelain devait être noble. (Voyez l'Histoire du Dauphiné.)

  5. Jean RUFFI, IIe du nom, succéda à son père comme châtelain de Corps. Ses fils furent :
    1. Jean IIIe, qui suit ;
    2. Charles ;
    3. Louis, qui fut brigadier de la noblesse de Corps à l'arrière-ban de 1511. Il est l'auteur de la branche des Roux de Montauban, seigneurs de la Rochette.

  6. Jean des Roux ou RUFFI, IIIe du nom, succéda à son père comme châtelain de Corps, fut seigneur des Préaux, dont il fit hommage au roi en 1520. Il épousa, en 1505 Jeannone de Bonne, dont il eut :

  7. Honoré des Roux, qui épousa, en 1535, Suzanne Isnardy, dont il eut :

  8. Barthélemy des Roux, qui se maria, en 1559, à Honorée de Régis, dont il eut :

  9. Charles des Roux, seigneur de Rustrel, qui servit pendant les troubles de la ligue. Ayant été fait prisonnier en 1591, il paya cent cinquante écus d'or pour sa rançon, somme pour lors assez considérable. Il épousa, le 15 février 1600, la marquise de Parisis, dont il eut deux fils et deux filles :
    1. Étienne qui suit ;
    2. Hector, dont l'article viendra ;
    3. Jeanne, qui épousa, en 1627, Charles de Castellane-Adhémar de Grignan ;
    4. Honorade, qui fut mariée, en 1633, à Antoine-René Deiroux de Montauban, seigneur de la Rochette, etc.

  10. Étienne des Roux épousa, le 29 juillet 1635, Anne de Foresta, des seigneurs de Collongue, de laquelle il eut des enfants morts sans postérité.

  11. Hector des Roux, frère du précédent, servit dans la maison militaire du roi. Il se maria, le 16 décembre 1641, Isabeau de Pontevez, fille aînée de Jean de Pontevez, seigneur de Sillans (1), et d'Anne de Castellane-Adhémar de Grignan. De ce mariage il eut :
    1. Jean, dont l'article suit ;
    2. Joseph-Etienne, tué en Sicile en 1677, étant pour lors capitaine au régiment de Provence ;
    3. Anne, qui fut religieuse de l'ordre des Augustins.

  12. Jean des Roux DE PONTEVEZ, seigneur de Gévaudan, de la Route, etc., gouverneur de Forcalquier, épousa, en 1663, Élisabeth de Lauthier, dont il eut :
    1. Louis, dont l'article viendra ;
    2. François, qui fut officier dans le régiment de Piémont infanterie. Il épousa N*** de Grimaldy-Beuil, dont il eut un fils et une fille : le premier mort sans postérité ; et la fille épousa noble N*** de Laugier de Manosque, dont elle eut un fils ;
    3. Isabeau, qui épousa noble Joseph Étienne de Pélissier des Granges ; de laquelle maison il n'y a plus qu'une demoiselle qui a épousé Louis-François Joseph Ferre du Pommier, chevalier de l'ordre royal et militaire de St-Louis.

  13. Louis des Roux DE PONTEVEZ, seigneur de Gévaudan, de la Route, etc. gouverneur de Forcalquier, fit hommage au roi en 1720. Il avait épousé, en 1700, Thérèse de Grimaldi-Regusse, dont il eut :
    1. Jean-Joseph-Étienne, chanoine-sacristain de Senez ;
    2. François, ecclésiastique ;
    3. Jean-Baptiste, capitaine au régiment de Bourbonnais, tué, en 1744, au siège d'Ypres ;
    4. Jean-Joseph-Gaspard-Eugène, dont l'article suit ;
    5. Marianne, abbesse de Sainte-Claire à Manosque puis retirée aux Ursulines à Riez ; et enfin morte chez son neveu, à Aix, en 1803 ;
    6. Jeanne, religieuse.

  14. Jean-Joseph-Gaspard-Eugène des Roux ou RUFFI DE PONTEVEZ, seigneur de Gévaudan, de la Route, etc. fut, successivement lieutenant, capitaine et commandant de bataillon dans le régiment d'Aremberg, au service de l'empereur d'Allemagne. Son attachement pour son roi lui fit abandonner les grands avantages des emplois qu'il avait au service étranger. Il épousa, en 1755, Marianne-Marguerite d'Estelle, dont il eut un fils unique qui suit :

  15. Félix-Tristan RUFFI de PONTEVEZ fut revêtu de plusieurs charges ; il avait épousé, en 1782, Anne Leblanc, dont il eut deux fils :
    1. Joseph-Étienne-Félix-Tristan, dont l'article suit ;
    2. Antoine, reçu avocat.

  16. Joseph-Étienne-Félix-Tristan Ruffi DE PONTEVEZ-GEVAUDAN, officier sur les vaisseaux du roi, etc., et décoré du lys par S. M Louis XVIII.
Armes : « 1 et 4 de gueules, au pont d'or à deux arches, 2 et 3 d'or au loup rampant d'azur, armé et lampassé de gueules. »
(1) Jean de Pontevez, seigneur de Sillans, descendant de Bertrand de Pontevez, seigneur dudit lieu, qui avait épousé Isabelle de Simiane, dont il avait eu 1° Jean II, souche des comtes de Bargeme, et 2° Antoin, tige des seigneurs de Sillans et de Gévaudan, et dont la postérité, après s'être alliée dans les maisons de Castellane, d'Agoult, de Simiane-Gordes, de Vintimille, fut continuée par Jean, fils d'Hector, et d'Isabeau de Pontevez.
Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 308
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+