14 juillet 2005

Nobiliaire de Provence : A


BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036590
pages 379 à 392

Dessins des blasons publiés avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb. Cliquez sur les dessins des blasons pour les voir sur HeraldiqueGenweb.



ABEILLE. -- Louis d'Abeille, juge à Tarascon en 1427, et aïeul de Pierre, viguier de Marseille en 1555, est la tige de cette famille, maintenue le 10 avril 1689, et éteinte par la mort de Jacques d'Abeille, officier dans les gardes de la marine en 1755, seigneur de Peyrolle, Roubion, et coseigneur de Pontevès. Alliances Albert, Cazeneuve, Laugier, Mathieu, Paule, Ricard, Roc, etc. Armes : d'azur, à la ruche d'or, accompagnée de trois abeilles du même.

ABON. -- La descendance de Pierre d'Abon, notaire à Gap en 1412, a formé plusieurs branches, dont une passa en Provence, où elle posséda les fiefs d'Antrais, de Reinier et de Montfort, et où elle s'éteignit en 1777 par le décès de Charles Auguste d'Abon, chef d'escadre, dont une parente du nom, issue de la branche du Dauphiné et mariée à M. Pinet, seigneur de Manteyer et de Saint-André, vivait encore il y a quelques années. Armes : parti, émanché d'or et d'azur de huit pièces (alias de six pièces, les pointes-arrondies).

ACHY. -- Barthélemy Achy, de Marseille, fut reçu secrétaire du roi en 1742. Catherine Achy épousa Pierre-Louis de Saint-Jacques, et leur fille se maria en 1774 à Charles de Ruffo-Bonneval, fils du marquis de la Fare. Armes : d'azur, à la fasce d'argent, accompagnée en chef d'un écu d'or et en pointe d'un lion léopardé (passant) d'argent.

ADAOUST. -- Laurent Adaoust, secrétaire en la chancellerie de Provence en 1654, fut confirmé dans sa noblesse en 1664. Sa descendance, divisée en plusieurs branches, a occupé des charges au parlement d'Aix, et figuré aux assemblées de la noblesse en 1789. Alliances : Azan, Cornille, Gastaud, Ravel-Esclapon, Roussel, etc. Armes : d'azur, au chevron d'or, chargé d'un lion du même, au chef d'argent, à trois étoiles de gueules.

Agnel-BourbonAGNEL-BOURBON. -- Famille originaire de Briez et de Salernes, dont Saint-Allais (t. IV, p. 123) donne la filiation depuis Antoine d'Agnel-Bourbon, marié à Marguerite de Vintimille, et père d'Honoré d'Agnel-Bourbon, décédé en 1510. Elle était représentée en 1815 par Auguste Jean Baptiste d'Agnel- Bourbon, chevalier, né le 31 janvier 1787, fils de Joseph et de Marie Lucrèce Michel. Armes : d'hermine, à la fasce de gueules, chargée de trois fleurs de lis d'or. Supports : deux agneaux. Devise : PROBITAS, VIRTUS ET FIDELITAS.


AGOULT. -- La maison d'Agoult, qui a une origine commune avec celles de Simiane et de Pontevès, avait produit en Provence la branche des seigneurs de Sault, éteinte vers 1400, et celle des seigneurs de Barret, qui se fondit en 1503 dans le Artaud-Montauban, et les Fouquet, aujourd'hui Fouquet d'Agoult. Elle n'existe plus que dans la branche dauphinoise, dont la notice a été donnée (Annuaire de 1844, p. 103). Armes : d'or, au loup rampant d'azur, armé et lampassé de gueules.

AGUILLENQUI. -- Guillaume d'Aguillenqui, consul d'Aix en 1522, fut l'aïeul de Nicolas, qui se fixa à Sisteron, et perdit tous ses titres de famille dans les ravages de cette ville en 1564. Charles IX lui donna des lettres recognitives de noblesse. Armes : fascé d'argent et de sable de six pièces; au chef de gueules, chargé d'un léopard d'or.

AGUT. -- Barthélemy d'Agut, originaire de Martigues, fut conseiller en la chambre des comptes d'Aix en 1569. Parmi ses rejetons, on comptait un président en ladite chambre et plusieurs conseillers au parlement. Famille éteinte, dont le château appartient au marquis Dedons de Pierrefeu. Alliances : Blégiers, Grimaldi, des Laurens, Thoron, Viany. Armes : d'azur, à trois flèches d'or, posées en pal et en sautoir, les pointes en bas.

AIGUIERES. -- Guillaume d'Aiguières, vivant en 1150, est la souche de cette race d'ancienne chevalerie qui donna des gouverneurs de villes, des officiers supérieurs, un archevêque, etc. Armes : de gueules, à six besants d'argent, posés cinq en sautoir et un en pointe.



AILHAUD. -- La filiation authentique de cette famille, maintenue en 1710, remonte à Pierre Ailhaud, au service sous Louis XII ; mais elle parait être plus ancienne. Une de ses branches, alliée aux Arbaud, aux Rascas, aux Demandolx, s'est éteinte. Un autre ayant dérogé, son représentant Jean Ailhaud, seigneur de Vitrolle et de Montjustin, acheta en 1745 une charge de secrétaire du roi. Il fut le père de Jean Gaspard Ailhaud, célèbre docteur en médecine, et le bisaïeul du député de la Drôme, élu en 1834. Armes : de gueules, à trois têtes de lion, arrachées d'or; au chef cousu d'azur, chargée d'un soleil d'or.

AIMINI. -- Cette famille est issue de François Aimini, frère de Bertrand, évêque d'Avignon en 1300. Elle a produit ait siècle dernier plusieurs officiers de vaisseau. Alliances : Britton, Nadal, Richien, Rostang, Sabran, Safalin, etc. Armes : échiqueté d'or et de sable de 12 pièces, celles de sable chargées chacune d'un besant d'or.

ALBERT. -- Il y avait en Provence trois familles de ce nom. L'une originaire de Nice, l'autre de Florence, avaient porté d'abord le nom d'Alberti. La troisième, issue d'Antoine d'Albert, qui avait acheté en 1564 la terre de Régusse, s'était toujours alliée aux plus nobles familles de Provence. Armes : échiqueté d'or et d'azur, au chef d'argent, chargé de trois demi-vols de sable.

ALBERTAS. -- Pierre Albertas, conseiller de l'hôtel de ville de Marseille en 1492, est un des auteurs de cette famille que Barcillon dit issue de marchands d'Albe, en Italie, et dont la notice a été donnée dans l'Annuaire de 1856, page 166. Armes : de gueules, au loup ravissant d'or.



ALBIS. -- Jean d'Albis, natif d'Hyères, vint à Aix, où il fut reçu secrétaire du roi, charge qu'il résigna en 1501 en faveur de son fils. Sa descendance s'allia aux Castellane, au Coriolis. aux du Puget, etc. Armes : de gueules, à la bande d'argent, accompagnée de deux coeurs d'or.

ALLAMANON. -- La terre d'Allamanon, située dans la viguerie de Tarascon, était possédée, dès le XIIème siècle, par la famille de ce nom, qui s'est éteinte au siècle dernier. Armes : tranché d'argent et de sable, diapré de l'un en l'autre.

ALLARD. -- Balthazar Allard, de la ville de Brignoles, fut anobli en 1754. Sa descendance, alliée aux Gantès, aux Bausset, etc., a donné des conseillers au parlement d'Aix. Armes: d'azur, à 3 barres d'argent, supportant une trangle d'azur, chargée de 3 fleurs de lis d'or; au chef de gueules, chargé de 2 demi-vols d'argent, surmontés d'un vol de même.

AMAT. -- Cette famille, dont Barcillon conteste même la noblesse, et qu'Artefeuille fait descendre de Louis Amat, originaire du Dauphiné, a porté au siècle dernier les titres de marquis de Vaux et du Poet, seigneur de Graveson etc. Armes : de gueules, au dextrochère armé d'argent, mouvant du flanc sénestre, la garde et la poignée de l'épée d'or.

ANDRE. -- La plupart des nobiliaires lui donnent pour auteur Paul d'André, originaire d'Annot, et venu à Aix vers l'an 1,500. Le marquis d'André, sénateur, décédé le 7 janvier 1860, était son chef actuel. Armes : d'or, au sautoir de gueules.

ANDREA. -- Les seigneurs de Nibles et de Châteaudouble de ce nom se disent issus de l'ancienne maison d'Andréa, que Barcillon affirme être éteinte. Ils se seraient si bien entés sur elle qu'ils ont été maintenus en 1669. Armes : de gueules, à deux lions affrontés d'or, soutenant un annelet de sable, à la bordure d'azur, chargée de 8 fleurs de lis d'or.

ANTOINE. -- Famille originaire de Florence, d'après Artefeuille, entachée de judaïsme, d'après Barcillon. Elle passa vers l'an 1600 de Marseille à Aix, où elle a occupé diverses charges du parlement. Armes : d'azur, au chevron d'or, accompagné de trois flammes du même.

ARBAUD. -- Elle a pour auteur Barthélemy d'Arbaud, chancelier du roi Robert, comte de Provence, et s'est divisée en deux branches: celle de Gardane, qui a donné plusieurs officiers des vaisseaux du roi, et celle de Châteauvieux, qui s'est éteinte. Armes : d'azur, au chevron d'argent, au chef d'or, chargé d'une étoile de gueules.

ARLATAN. -- Maison noble de nom et d'armes, connue à Arles dès le XIIe siècle, et dont étaient Jean d'Arlatan, savant jurisconsulte, député, en 1321, pour rendre hommage au roi Robert, et Jean d'Arlatan, maître d'hôtel du roi René. Une branche qui a donné plusieurs conseillers au parlement d'Aix fit, en 1718, l'acquisition de la baronnie de Lauris, dont elle a joint le nom au sien. Armes : d'argent, à cinq losanges de gueules. (Voyez pl. du Nobiliaire.)

ARMAND -- Il y avait en Provence deux familles de ce nom : celle du marquis de Mizon, éteinte au siècle dernier à Marseille, et celle des seigneurs de Garcinière, qui a donné plusieurs officiers de marine, entre autres François d'Armand, qui servit sous les rois Charles IX et Henri III. Elles avaient le même blason que les Armand, marquis de Châteauvieux, et les Armand, marquis de Blacons en Dauphiné, ce qui leur a fait supposer une origine commune. Armes : fascé d'argent et de gueules.

ARNAUD. -- Ce nom a été porté par plusieurs familles de Provence, dont la principale a été accusée d'origine judaïque par Barcillon, et a donné des conseillers au parlement de Provence. Alphonse Louis Arnaud, baron de Vitroles, avait épousé la fille de Paul de Suffren, marquis de Saint-Canat. Armes : d'azur, au lion d'or, armé et lampassé de gueules.

ARQUIER. -- La souche, originaire de Lambesc, a été anoblie dans ses deux branches en 1611 et en 1655. L'une, celle des seigneurs de Charleval et de Barbegaud, portait : d'azur, au pont d'une arche d'argent surmonté d'un lion d'or. L'autre, qui a donné plusieurs officiers, dont un chevalier de Saint-Louis, avait figuré aux assemblées de la noblesse d'Arles en 1789. Armes : d'or, au lion couronné de sable, chargé de trois fasces ondées et alaisées d'argent.

ARTAUD-MONTAUBAN. -- Maynier dit : Cette maison, qui est étrangère, a fait la branche des seigneurs de Barret, transplantée en Provence. Elle est originaire de Dauphiné, de l'illustre maison d'Artaud de Montauban. L'histoire générale et Chorier, auteur du Nobiliaire du Dauphiné, rapportent les titres, les alliances et les faits d'armes des souverains de Die, dont les Artaud étaient barons et comtes. Ils portent le nom de Montauban depuis le mariage d'Artaud, baron d'Aix (en Diois), avec Isoarde de Montauban, dame de Montmaur. Guy Allard a publié l'Histoire généalogique de la maison de Montauban ; in-4, Grenoble, 1672. Par le contrat de mariage du 23 septembre 1702 de Rose-Marie d'Artaud de Montauban, fille unique du seigneur de Barret et dernière de sa maison, avec André II de Ripert de Montclar, il fut stipulé que le nom et les armes d'Artaud de Montauban seraient relevés par André et ses descendants, condition fidèlement observée jusqu'à ce jour. Armes : écartelé, aux 1 et 4 de gueules, au château à trois tours d'or, qui est des comtes de Die; aux 2 et 3 d'azur, à trois tours d'or, qui est de Montauban.

AUDIBERT. -- La maintenue de l'intendant le Bret, en 1705, remonte les preuves de cette famille à Raimond d'Audibert, écuyer, qui testa en 1529, et fut le quadrisaïeul de Henri Audibert, qui acheta en 1689 la terre de Ramatuelle, dont il prit le surnom. Armes : d'argent, au chêne de sinople, entrelacé et glanté; à la bordure dentelée de gueules, au chef du même, chargé d'un coeur accosté de deux étoiles d'or.

AUGUSTINE. -- Jeannetin d'Augustine, d'origine corse, commandait 150 hommes d'armes au service de Gênes en 1538. Son petit-fils fut élu en 1617 consul de Marseille, où sa postérité continua d'habiter. Barcillon leur conteste toute noblesse. Armes : d'or, à l'arbre arraché de sinople, surmonté d'une aigle de sable.

AVIGNON. -- Famille anoblie en 1587, et alliée à celles d'Amphoux, d'Antonelle, d'Arlatan, de Broglie, de Saxi, de Varadier, etc. Armes : d'azur, à trois aiglettes d'or.

AUTRIC. -- C'est une des plus anciennes familles nobles d'Apt ; Raimond d'Autric, chevalier, vivait en 1239, sa descendance s'est alliée à celles des Clapiers, des Crozet, des Saporta, des Simiane, des Vintimille. Elle a possédé les seigneuries des Beaumettes, d'Aramon, etc. Armes : de gueules, à cinq éperviers d'or, posés 2, 2 et 1.

AYMARD. -- La notice des seigneurs de Châteaurenard et de Montsalier du nom d'Aymard a été donnée dans l'Annuaire de 1860. Armes : de gueules, à la colombe essorante d'argent, tenant au bec un rameau d'or; au chef d'azur, chargé de trois étoiles d'or.

26 commentaires:

Anonyme a dit…

vous dite au sujet des d'arbaud qu'ils ont formé deux branches
-celle de gardanne
et celle de chateau-vieux
mais quand est il de celle des conseiller au parlement de provence? et qui on vecu sur aix et jouques eux aussi sont des descendent de d'arbaud barthelemy!

Gilles a dit…

Il existe une notice de 6 pages sur les Arbaud de Jouques dans le Nobiliaire Universel de France de Viton de St-Allais. Cliquez ici pour voir cette notice.

Je l'ai enregistrée pour pouvoir la retranscrire plus tard, j'ai aussi ajouté dans cet article le blason de la famille Arbaud dessiné par Fred d'HeraldiqueGenWeb.

Cordialement,
Gilles

Gilles a dit…

J'ai retranscrit la notice dont je parlais plus haut dans les pages suivantes :

La famille d'Arbaud (I)
La famille d'Arbaud (II)
La famille d'Arbaud (III)

vilion patrice a dit…

cher ami,
merci pour ces exelentes recherches
sur les d'arbaud
excusé moi de m'avoir mis en anonyme, jespere que je ne me suis pas tromper cette fois çi
pouvez vous me dire si ont peut remonter plus haut que d'arbaud barthelemy?
peut-on conaitre le nom de ses parents
et ou peut-on trouver les archives qui parle du fait qu'il etait chancelier du roy rober
par avance merci

Gilles a dit…

Je ne pense qu'on puisse remonter plus haut que Barthélemy Arbaud. Celui-ci est mentionné à la page 388 de l'histoire et chronique de Provence de Caesar de Nostradamus. Je vous donne le lien : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k201041d/f182.item

vilion patrice a dit…

cher gilles
je n'arrive pas a ouvrir la page sur nostradamus qui cite barthelemy d'arbaud
j'ai regarder aussi le nobiliare de la famille st marc et on me parle d'une autre famille avez des renseignements je parle bien sur des st marc qui etaient au parlement d'aix en provence
avez vous aussi de renseiegnements sur les dedons
par avance merci

patrice a dit…

c bon j'ai pu ouvrir lala page sur nostrdamus
merci

vilion patrice a dit…

cher gilles,
apres vous avoir demander si l'on pouvez remonter plus heut que barthelemy d'arbaud voici ce que j'ai pu lire dans un ouvrage sur le village de jouques (13)b.d.rh)on peut lire a leurs sujet a la page 53:
"issue de la region d'arles et de tarascon, la maison d'arbaud est connue depuis le XIII siecle; le premier nom cité est celui d'Abrial.
tres ramifiées elle compte dix branches et elle a donné treize chevalier de malte, trois chevalier de l'ordre de St louis et un commandeur de st louis."
puis il parle du personnage illustre barthelemy d'arbaud cité par nostradamus
cet ouvrage a etait fait par l'association des amis de jouques apparament imprimé en tres peu d'exemplaires il ne donne pas non plus les sources de leurs recherches
voila jesper que cela pourra vous donner de nouvelles donnés pour cette famille

Gilles a dit…

Merci Patrice pour toutes ces infos. Il y aurait donc eu un Abrial d'Arbaud avant Barthélemy... Je n'ai rien trouvé sur cet Abrial mais c'est bon à savoir...

vilion patrice a dit…

cher gilles
juste une question?
que signifie la devise des d'arbaud
Nacitur et périt ira
je conprend rien au latin !!!
merci

Gilles a dit…

Moi non plus, je pense que cela veut dire quelquechose du genre "naître et la mort viendra" ou "naître et haïr la mort".

vilion patrice a dit…

cher gilles,
avez-vous des renseignements sur un certain pons de castellane, sa fille c'est mariée avec Arbaud d'arbaud en 1420. Je possede toute la généalogie des castellane mais je ne connait pas le nom du pere a pons de castellane
je vous en remercie par avance
patrice

Gilles a dit…

Désolé Patrice mais je n'en sais pas plus...

vilion patrice a dit…

cher gilles
avez vous des renseignements sur une certainne suzane de castellane fille de pons de castellane
celle-ci a épousée d'arbaud d'arbaud en 1420
je recherche exactement de quelle lignée des castellane elle est, eventuellement le nom de son grand pere paternel
par avance merci
patrice

Gilles a dit…

Je pense que c'est la même question que celle de mardi et, je suis vraiment désolé, mais je n'en sais pas plus...

Anonyme a dit…

desolé c exact
merci nquand meme
patrice

Anonyme a dit…

cher gilles
pouvez vous me dire si il est possible de telecherger
l'histoire techronique de la provence de nostradamus
si oui pouvez vous me donner le lien
merci
patrice

Gilles a dit…

L'adresse de l'histoire et chronique de Provence de Caesar de Nostradamus est :

http://gallica.bnf.fr/document?O=N201041

Si vous avez des messages du genre "Le document que vous avez demandé n'est pas accessible." ou "Impossible d'afficher la page", ne vous inquiétez pas, cliquez sur le bouton "Actualiser" de votre navigateur jusqu'à ce que vous ne les ayez plus.

Ensuite, en haut à droite de la page, cliquez sur le lien "Télécharger".

Sur la page de téléchargement, laissez les options par défaut et ckqiez sur le bouton Ok, ce qui donnera l'ouvrage de la 1ère à la dernière page en PDF.

Ensuite, attendre quelques dizaines de secondes pendant que Gallica vous indique "Votre document est en cours de préparation...".

Lorque le document est prêt, Gallica vous dit : "Le document que vous avez demandé est prêt. Il est structuré au format PDF. Il contient 587 pages. Sa taille est de 163380916 octets. Vous pouvez le télécharger en cliquant ici. "

Utiliser le clic droit et "Enregistrer le lien sous..." pour Netscape ou "Enregistrer la cible sous..." pour Internet Explorer

Katharine a dit…

My grandpapa was Comte Alain Dedons dePierrefeu. His Grandson, now about 65 and a recluse, lives in Florida with his cats, and is childless. My Mother grew up with the title, but of course, not the cash to go with it, so the name will die out when my cousin does. I am interested in finding my cousins, in France, and possibly, Viet Nam. Do you know how I can proceed?

Gilles a dit…

Sorry but I do not have many ideas especially if you are searching for contemporary cousins. I nevertheless found a site which speaks about the contess Alain Dedons de Pierrefeu which will be able to interest you :

http://orpheus.ucsd.edu/speccoll/testing/html/mss0044a.html

Anonyme a dit…

cher gilles
merci encore pour le lien de nostradamus
savez-vous si il existe la meme chose pour le livre de rené bourricand sur le nobiliaire de provence
ou si il existe quelque chose qui en parle
merci patrice

Gilles a dit…

A aucun endroit je n'ai vu le nobiliaire de provence de René Borricand disponible en téléchargement. Ca viendra peut-être un jour...

Quentin a dit…

Monsieur Gilles, je suis un jeune étudiant et je débute dans ma recherche généalogique. J'ai lu sous le blason de la maison d'Agoult que celle-ci avée une origine avec celle de Simiane, dont ma famille serait originaire du côté de Madame de Sévignée (un Marquis de Simiane qui s'est mariée avec la fille ou la petite fille de Madame de Sévignée). Pouriez-vous me donner une direction dans madémache ? Merci.

FS Gilbert a dit…

Dear Gilles,
Since my sister, Katharine Gilbert wrote to you regarding "Alain Dedons dePierrefeu", I have been searching for him as well. I believe that his grave is in Lourdes. My wife and I are traveling to Provence in the fall and would like to visit it. What site do you recommend for helping me locate it?
In addition, I would mention that his grandson, Alain dePierrefeu of Monroe, Fl, died in 2007. He was the last of the line of dePierrefeu's, as I understand it.
Sincerely, FS Gilbert

Gilles a dit…

Lourdes is not in Provence but in High-Pyrennes.

Lourdes in Google Maps

See also:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lourdes

http://en.wikipedia.org/wiki/Lourdes

castellaras a dit…

Hello to the Gilbert De Pierrefeu Family, I will be pleased to give you details about your french family since I am part of. Castellaras

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+