01 juillet 2006

L'ancienne maison de Bressieu

Source BnF/Gallica : Annuaire de la noblesse de France 1866
La terre et seigneurie de ce nom, située en Dauphiné, au diocèse de Vienne, était une des quatre anciennes baronnies dont les représentants siégeaient comme députés nés et perpétuels des états de cette province. Le nom de baronnie était propre autrefois aux terres de la plus haute considération, et celui de baron aux seigneurs qui les possédaient. Les quatre baronnies du Dauphiné étaient Clermont, Sassenage, Montmaur et Bressieu, qui alternait avec Maubec pour la quatrième place aux états. (Chorier, tome Ier, p. 32.)

L'ancienne maison de Bressieu, qui avait eu pour berceau la baronnie de ce nom, était issue, selon Chorier, de Bornon de Bressieu, vivant en 1040. Audemar, seigneur de Bressieu vivait vers l'an 1180. Ainarde, sa veuve, fit, le 22 novembre 1198, un traité avec Albert de la Tour du Pin, gendre du comte d'Auvergne. Par cet acte, il fut convenu qu'Audemar de Bressieu, fils d'Aimarde, épouserait la fille d'Albert de la Tour du Pin dès qu'il serait en âge de se marier, et que s'il venait à mourir avant la réalisation de cette alliance, sa soeur épouserait le fils aîné dudit seigneur de ta Tour. Ismidon de Bocsozel, Aymon de Sassenage, Boniface de Miribel, Guillaume de Clermont, Aymar de Vallin furent les cautions d'Albert de la Tour.

Aymar de Bressieu laissa de son union avec Béatrix de Roussillon, entre autres enfants, Artaude de Bressieu, dame d'Ay, femme d'Aynard de la Tour du Pin, seigneur de Vinay, qui mourut en 1371. Elle ne vivait plus elle même en 1398, époque où ses enfants transigèrent au sujet de sa succession. Joffrey, seigneur de Bressieu avait pour femme Marguerite de Poitiers, qui reçut 5.000 florins d'or de son fière Aymar de Poitiers, seigneur de Saint-Vallier, par testament du 10 décembre 1355. Leur fille, Françoise de Bressieu, fut mariée, le 18 juin 1393, avec Ibaud de Clermont, seigneur de Chaste. Geoffroi, seigneur de Bressieu, laissa de Jordane de Roussillon, une fille nommée Louise, qui, par contrat passé le 17 octobre 1403 au château de Viriville, épousa Aynard, baron de Clermont.

Pierre de Bressieu eut pour femme Anne de Montchenu, et leur fille, Jeanne de Bressieu, laissa de son union avec Joffrey de Bocsozel un fils, Pierre de Bocsozel, marié avec Anne Bord de Ponsonnas et père de François de Bocsozel, reçu chevalier de Malte en 1631.

La maison de Bressieu s'éteignit à la fin du XVIe siècle. Sa baronnie passa alors par mariage dans la famille de Grolée, pour qui elle fut érigée en marquisat par lettres patentes du mois d'août 1612, registrées au parlement du Dauphiné le 20 avril 1613. Elle échut ensuite, faute d'hoirs mâles, à Joachim-Gaspard de la Baume, comte de Suze.

Armes : de gueules, à trois fasces de vair.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+