26 avril 2008

Le Grix de Belleuvre et de Neuville

LE GRIX DE BELLEUVRE et DE NEUVILLE, famille originaire de Normandie, province dans laquelle elle réside encore de nos, jours, fut anoblie en 1643 dans la personne de Charles Le Grix, lieutenant du vicomté de Pontaudemer, par lequel nous allons commencer cet article
  1. Charles Le Grix de Neuville, premier du nom, fut anobli, ainsi que Charles son fils, qui est dénommé dans les lettres-patentes, en 1643, pour services militaires importants, rendus pendant la minorité de Louis XIV, il laissa :
    1. Charles, deuxième du nom, qui viendra :
    2. Jean, curé de Berthouville.
    3. Hercule, receveur des tailles à Pontaudemer, tous les trois mentionnés dans l'acte d'anoblissement de leur père.

  2. Charles Le Grix de Neuville, deuxième du nom, est anobli, avec son père, pour services rendus au roi pendant les troubles arrivés en Normandie, il laissa :

  3. Bernard HERCULE, marié à Marie-Anne-Françoise d'Houel de la Pommeraie ; de ce mariage vinrent :
    1. Charles-Bernard, né 12 juin 1695.
    2. Philippe-René, né 7 janvier 1700.
    3. Jean-Charles, dont l'article suit :

  4. Jean-Charles Le Grix de Neuville, chevalier, seigneur de Belleuvre, major de la capitainerie, garde-côte d'Honfleur. Il avait épousé noble demoiselle Madeleine-Elisabeth de Maquaine, de laquelle il laissa :
    1. François-Charles-Henri le Grix de Neuville, chevalier, seigneur de Belleuvre, ancien officier au régiment de Beauvoisis, marié en 1772 à demoiselle Marie-Anne-Françoise de Boctey, fille du vicomte de ce nom, seigneur de Moyaux, de laquelle il est né : a. Henri le Grix de Belleuvre, qui émigra en octobre 1791, fut reçu volontaire dans la cinquième compagnie des gentilshommes de Normandie, servit à l'armée de Bourbon, et fut tué à Nieuport, dans la légion de Lachâtre en 1794. b. Caroline, née en 1773.
    2. Philippe-Auguste-César, dont l'article viendra :
    3. Françoise-Elisabeth, mariée à M. de Bois-1'Evêque, seigneur de Saint-Martin.
    4. Marguerite-Elisabeth de Belleuvre.
    5. Marie-Anne-Jeanne de Bailleul.
    6. Marie-Anne.

  5. Philippe-Auguste-César Le Grix de Neuville, chevalier, seigneur de Moyaux, second-fils de Charles, mentionné à l'article premier ; il a été capitaine au régiment de Beauvoisis, et est demeuré au service du roi pendant vingt-quatre ans ; lors de la révolution il émigra (1791), et fut nommé capitaine en second de la cinquième compagnie des gentilshommes de Normandie, servit dans l'armée de Bourbon en 1792, fut chef de section dans la légion de Beon au service de la Hollande, à la conquête de ce pays, passa au service de l'Angleterre, et fut fait prisonnier à Quiberon, échappa miraculeusement à la mort, et commanda en second une division, y reçut l'ordre royal et militaire de Saint-Louis ; mais fut condamné à mort, à Rennes en 1798, par jugement révolutionnaire, qui confisqua ses biens. Il avait épousé demoiselle Marie-Catherine-Charlotte-Nicole de Boctey, sa belle-sœur, de laquelle il laissa :
    1. Charles-Philippe César, dont l'article viendra :
    2. Marie-Françoise-Emilie,
    3. Marie-Hortense, mariée à M. Edouard Asse.
    4. Sophie-Victoire, épouse du chevalier de Classé-Gardin.

  6. Charles-Philippe-César, fils du précédent, né le 3 juillet 1773, émigré en volontaire à l'armée des princes, ensuite dans la légion de Beon, et dans les hussards du duc d'Yorck, au service d'Angleterre, capitaine de grenadiers dans l'armée, de la Vendée sous le comte de Frotté, nommé chef des cantons de Cormeilles, Beureville et Blangi, département de l'Eure, arrêté et détenu à Sainte-Pélagie comme accusé de complicité avec le général Moreau. Il a épousé Marie-Joséphine Meyer, d'une famille noble d'Allemagne, de ce mariage sont nés :
    1. Marie-Louise-Joséphine, 26 juillet 1807.
    2. Marie-Emilie, née le 16 mars 1814.
Les armes : Porte d'azur, à un chevron d'or, accompagné de trois serres d'aigles d'argent, onglés d'or, deux en chef, une en pointe.

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 15
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+