06 mars 2009

La famille de Pignol

PIGNOL ou PIGNIOL (DE), famille noble d'extraction, originaire du Languedoc, divisée aujourd'hui en deux branches, dont l'une sous le nom de Pignol, est établie à Sarlat, en Périgord ; et l'autre, sous celui de baron de Rocreuse, est fixée à Cormery, en Touraine.
  1. Jean Raimond, chevalier, seigneur de Pigniol, issu d'une noble et ancienne race, épousa, au mois de mai 1202 Marie Guiraude. Il rendit hommage, la même aimée, des château et domaine de Pigniol, à Raimond VII, comte de Toulouse, qui, en août 1203, lui assigna une pension en récompense de ses services. Il acquit le surnom de vaillant à la bataille de Castelnaudary, sous les ordres du comte de Foix. Il était frère d'Adolphe de Pigniol, qui fit la cinquième croisade, commandée par saint Louis ; assista au siège et à la prise de Damiette, et fut tué par les Sarrasins en 1250. Raimond de Pigniol eut pour fils :
    1. Jacques, dont l'article suit ;
    2. Joseph de Pigniol, chevalier de l'ordre militaire du Navire et du Croissant, marié à Isabelle de Saint-Étienne, fille de Louis de Bergame de S.-Etienne, établi en Auvergne.

  2. Jacques DE PIGNIOL, chevalier, épousa, en 1261, Catherine de Lautrec, dont il laissa :
    1. Louis, dont l'article suit ;
    2. N***-Louis.

  3. Louis DE PIGNIOL, premier du nom, chevalier, épousa 1.° Marie de Lausenai, dont il n'eut point d'enfants ; 2.° en 1323, Cécile de Permessan, de laquelle il laissa :
    1. Paul, mort en bas âge ;
    2. Raimond, qui suit ;
    3. Antoinette, mariée à Philippe de Vanceaux, chevalier.

  4. Raimond DE PIGNIOL, premier du nom, chevalier, épousa Marie de Bussy, fille de messire Etienne de Bussy et de Charlotte de N*** Il eut de ce mariage :
    1. Raimond, qui suit ;
    2. Arnault ;
    3. Cécile de Pigniol, mariée à N*** de Valerin, sire de Belpech.

  5. Raimond DE PIGNIOL, second du nom, chevalier, épousa le 4 janvier 1421 Marguerite de Dormans, fille de Renaud de Dormans, procureur du roi au parlement de Paris ; et de Philippine de Thibault. De ce mariage sont issus :
    1. Joseph, mort en bas âge ;
    2. Charles, qui suit ;
    3. Marguerite de Pigniol, mariée à N*** Bourdin.

  6. Charles DE PIGNIOL, chevalier, établi à Sarlat en 1473. Il avait épousé, en 1474, Marie Mortier ; fille de Louis Mortier et de Jeanne Fonvreilles. Il eut de ce mariage :
    1. François, qui a continué la branche aînée, fixée à Sarlat depuis le 4 février 1473, laquelle est représentée aujourd'hui par François de Pigniol, marié à demoiselle de la Haye ;
    2. Joseph, qui suit ;
    3. Anne de Pigniol, mariée à Ambroise de Tristam, écuyer.

  7. Joseph DE PIGNIOL, écuyer, épousa, le 12 février 1522, Cécile du Bellay, fille de Jacques du Bellay, écuyer, et de Tomette de Mesme. Il laissa de ce mariage :
    1. Joseph, marié à Sarlat ;
    2. Raimond, qui suit ;
    3. Marie.

  8. Raimond DE PIGNIOL, troisième du nom, écuyer, épousa, le 29 avril 1559, Céline de Vergnes, fille de Louis de Vergnes, écuyer, et de Marie de Lunel. Il eut pour fils :
    1. Etienne, mort jeune ;
    2. Jean, dont l'article suit ;
    3. Bernard ;
    4. Cécile, mariée à Jérôme de Forgerie ;
    5. Louise, mariée à Adrien de N*** ;
    6. Jeanne, religieuse de Sainte-Ursule, à Toulouse.

  9. Jean DE PIGNIOL, premier du nom, épousa, le 16 janvier 1597, Marie de Mauléon, fille de Louis de Mauléon, et de dame Marie de Pignan, de laquelle il laissa :
    1. Bernard ;
    2. Louis, qui suit ;
    3. Jeanne, mariée à François de Thimothée, seigneur de Puicherie.

  10. Louis DE PIGNIOL, premier du nom, écuyer, épousa, le 11 janvier 1639, Françoise de Barits, fille de Marc de Barits et de Louise Saurine. Il eut de ce mariage :
    1. Bernard, qui suit ;
    2. Louis de Pigniol, marié à Limoux, avec demoiselle de Bassières ;
    3. Jeanne.

  11. Bernard DE PIGNIOL, écuyer, seigneur de Pignau, Riboulets et autres lieux, ancien capitaine de cavalerie, épousa, 1.° le 2 janvier 1664, Raimonde de Raslet, dont il n'eut point d'enfants ; 2.° Catherine de Baillade, fille de messire de Baillade, écuyer, et de N*** de Monterinard, dont il eut :
    1. Joseph, mort sans alliance ;
    2. Antoine de Pigniol, capitaine au régiment de Picardie, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis ;
    3. Bernard ;
    4. Jean-François, qui suit ;
    5. Anne de Pigniol, mariée au sieur Luguel, de Carcassonne.

  12. Jean-François DE PIGNIOL, chevalier, épousa, le 4 février 1720, Raimonde de Poulhariez, fille de N*** de Poulhariez, sieur de Chalabre. Il laissa de ce mariage :
    1. Jean, dont l'article viendra ;
    2. Jean-Pierre, qui épousa N*** Audran, veuve d'Antoine Rebaudé, sieur de Carcassonne.
    3. Louis-Joseph, ecclésiastique, commandeur de l'ordre de la Mercy.

  13. Jean DE PIGNIOL, second du nom, chevalier, baron de Rocreuse, épousa, le 14 janvier 1742, Cécile de Rieux, fille du sieur Joseph de Rieux, et de Marie Lauriol. Il eut de ce mariage :
    1. Gaspard-Jean-Joseph-Olivier, dont l'article viendra ;
    2. Jean-Pierre, mort au service du roi ;
    3. Marie-Anne, épouse de N*** de Franck ;
    4. Marguerite, morte sans alliance ;
    5. Jeanne, épouse de N*** Serda.

  14. Gaspard-Jean-Joseph-Olivier DE PIGNIOL, chevalier, baron de Rocreuse, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis en 1789, capitaine au régiment d'Agenois, infanterie, en 1791, a fait la campagne de 1792 dans l'armée des princes, dans la huitième brigade des mousquetaires du roi, commandée par M. le comte d'Asnières. Au licenciement, il est passé en Espagne, et a été incorporé dans le régiment de Bourbon, dont il fut premier capitaine en 1803. Il a été agrégé, en la qualité de lieutenant-colonel, à la place de Puycerda, jusqu'à la prise de possession de cette ville par les Français. Il a épouse, le 24 janvier 1785, Louise-Éléonore de Berthé de Chailly, fille de messire Berthé de Chailly, chevalier, ancien officier de la marine royale, seigneur de Pontlong, la Carmelière, Beauvais, la Couarse, le Coudrai et autres lieux, et de dame Victoire Le Née. Il a de ce mariage :
    1. Charles-Olivier, adjudant-major au troisième régiment d'infanterie légère ;
    2. Paul ;
    3. Anne ;
    4. Raimonde-Louise ;
    5. Cécile-Euphrasie ;
    6. Marie-Joséphine.
Armes : « De gueules, au sautoir d'or, quatre besans d'or, un dans chaque angle. Devise : Deus et meus Rex. »

Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 465
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+