10 décembre 2010

Testament d'Honorade d'Izoard

Ci-dessous le testament d'Honorade d'Izoard, deuxième épouse d'Anthoine de Richeaume (Richaume, Richelme, Richeome). Le testament a été établi à la Javie, le notaire est Guillaume Michel qui doit être le père d'Anthoine, lui même époux de Louyse de Richaume. Cote aux AD 2 E 4743 f° 259. Merci à Christian Bonnet pour l'envoi des photos, pas de transcription cette fois-ci parce que c'est vraiment trop difficile, et transcription de Charles Ordinis que je remercie infiniment (pour moi, c'est carrément de la magie ;-))

Testemant faict par
Damoylle Honorade d’Ysoard
Femme d’Anthoine Richelmy
Seigneur en partie de la Javye Champ.
Et Lymans

Au nom de Dieu soyt Il L’an mil
Cinq cent huictante huict et le premier jour
Du mois de juin environ six heures aprest
Midy du règne de très Chrestien prince Henry
Trois. de ce nom par la grace de Dieu Roy
de France et de Poloigne Saichent tous
que en présance de moy note. Et tests.
Infrastz constitue en sa personne damoylle
Honorade d’Ysoard femme d’Anthoine
Richelmy coseigneur de la Javye Champorcin
Et de Lymans en Provence et filhe
légitime et naturelle de feu Honorat
d’Ysoard en son vivant seigneur de
Romolles Laquelle
Concidérant qu’en ce monde terre.
N’y a chose plus certaine que la mort
Et incertaine que l’heure d’icelle
...etc.

Dispositions funéraires : elle veut être ensevelie dans l’église Sainte-Catherine église paroissiale de la Javie, à la tombe de son mari ; sept prêtres célèbreront son enterrement, qui recevront 5 sous chacun, 10 sous à celuy qui dira la messe, 10 liards à celui qui portera la croix, 5 liards à celui qui portera l’eau bénite ; elle veut que soit dite une neuvaine de messes par le curé de la Javie et que soient présents, portant torche et voile blanc sur la tête en signe de deuil, Honorade et Jean Baptiste Balvi ? fils de feu Pierre, Florimonde Ryte ?, Alianore et Marc Anthoine fils de Me Jacques Mathieu, Jehan Baile de Saulveur et autre Baile de la Javie. Elle ordonne une autre grand messe de mort célébrée par le curé de la Javie le jour de Saint-Antoine de l’année de son trépas. Autres messes par ledit curé, par le prêtre desservant la chapelle Saint-Jean-Baptiste en ladite église Sainte-Catherine, et par messire Gervais Fabre prêtre d’Esclangon. Lègue une livre d’huile pour les lumières de l’église Ste-Catherine. Lègue à Florimonde Rixte ? de la Javie, fille d’Urban, une robe, chemise, souliers chausses et coiffe, et un écu payable le jour de son mariage. Lègue à Romane Richelmy une de ses robes, un aubergeon, souliers etc. A Jehan Baile fils de Saulvayre, de la Javie, deux écus pour prendre un métier, ou seulement un écu s’il ne « se fait d’aucun métier » payable le jour de ses noces. A Antoine Richelmy son mari, « pour l’amour conjugalle que luy porte et en recompance des faveur et caresses que journellement luy a fait et fait et autres » l’usufruit de tous ses biens et revenus, et le décharge de tout inventaire. Lègue aux enfants de Bernardin de Richelmy écuyer, fils unique dudit sieur de la Javie son mari, en préférant toutefois les filles premières nées, 25 écus et une robe de taffetas à elle donnés par son mari en leur contrat de mariage reçu Me Cardilly Divelly ? notaire de Mezel, et veut que « de la ladicte some en soyt fait une chayne d’or à laquelle veut que soyt imprimé son nom et surnom de ladicte testatrice », laquelle somme et robe seront confiés audit Bernardin l’année de son trépas. Elle institue ses héritières universelles, à égales portions, ses trois filles Elianor, Marguerite et Catherine Richelmy, et leur substitue, à défaut d’enfants, Melchion d’Ysoard sieur de Roumoules et Fontienne, son frère. Exécuteurs testamentaires : lesdits Bernardin de Richelmy et Pierre Giraud, prêtre curé de la Javie.

Fait à la Javye dans la maison dud. Sieur
Richelmy mary de lad. Damoylle pntz
Messire Pierre Giraud pbtre curé de la Javye
Messire Gervais Fabre pbtre d’Esclangon Anthoine
Fabre Me Sulvayre Lyons maneschal
Guilhe. Baile de feu Jacques Me Loys Michel
Et Noble Gaspard Baile dud. La Javye
(....) Et moy Guilhaume Michel not. Royal estably à la Javye

Sur la carte ci-dessous, il est intéressant de voir que Fontienne, fief des Isoard, et Limans, fief des Richelmy, sont juste à côté.


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci, Gilles, pour ce document intéressant. Je peux vous aider à le transcrire, si vous le souhaitez. Ce week-end. Cordialement. C. Ordinis

Gilles a dit…

Bonsoir Charles et merci pour votre proposition, ça serait plus que m'aider parce que moi je n'y arrive pas du tout. Il y a 12 pages, c'est peut-être un peu long, on pourrait se contenter de celles où il y a des informations généalogiques (noms, dates, etc.). Merci d'avance, si vous arrivez à le faire mais je serais incapable de vous rendre la pareille. Cordialement, Gilles

Anonyme a dit…

Bonjour Gilles. Le texte risquant d'être long je vous l'envoie par courriel. Il s'agit donc d'une analyse de l'acte.
Vous me rendez déjà la pareille (et je ne dois pas être le seul !) par la qualité continue de votre blog. Cordialement. C. Ordinis

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+