01 mai 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : I

Source : Annuaire de la noblesse de France 1866
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36594k/f393.item
Blason IGNYIGNY. La race de ce nom, d'ancienne chevalerie, s'est éteinte dans la maison de la Baume-Saint-Sorlin au XVIIE siècle. Une branche, établie en Lorraine, s'éteignit vers la même époque dans Simon d'Igny, comte de Frontenois. Leur premier ancêtre connu était Pierre d'Igny, chevalier. Guy d'Igny et son petit-fils, Jean d'Igny, tué à la bataille de Nancy, étaient l'un et l'autre chambellans du duc de Bourgogne. Alliances : Champdivers, Neufchâtel, Clermont, la Baume, etc. Armes : de gueules, à deux fasces d'argent.

INGLOIS. Antoine et François Inglois, de Gray, furent anoblis par le roi Philippe II en 1584. Leurs descendants possédèrent la seigneurie de Champrougier jusqu'en 1789. Armes : d'azur, à trois triangles d'or.

INTEVILLE. Un nobiliaire manuscrit cite cette famille, qui s'est alliée à la maison de Vergy et qui a eu de nombreuses illustration militaires, comme appartenant à la Franche-Comté ; mais les armes qui y sont indiquées montrent clairement que c'est des Dinteville du duché de Bourgogne qu'on a voulu parler. Quoiqu'il en soit, il existait au comté de Bourgogne et dans la vallée de l'Amance une seigneurie d'Inteville qui appartint, au siècle dernier, aux familles, de Vernerey, Massin, Legros, etc.

ISELIN. Les guerres de religion chassèrent de la Suisse la maison d'Iselin, qui se réfugia en Franche-Comté. Elle a donné cinq chevaliers de Saint-George, dont un, Claude François d'Iselin, baron du saint empire, était général de bataille en 1651. Alliances : Lanans, Grammont, Rosières, Laubespin, Falletans, etc. Armes : de gueules, à la fleur de lis d'or, mise en bande. On trouve aussi ses armes écartelées de celles de l'empire d'Autriche, et sur le tout un écu en cartouche d'azur, chargé des caractères F. III.

Blason IVORYIVORY. La maison d'Ivory, qui tire son nom d'un village situé près de Salins, était connue dès l'an 1306. Elle a formé plusieurs branches, toutes éteintes, à Poligny, à Salins et en Champagne. Jean-Louis d'Ivory de Corbon, neveu du général comte d'Ivory, en 1817, fut le dernier de sa famille. Alliances : Montrond, Ognies, Carondelet Ambly, etc. Armes : de sable, à trois besants d'argent.

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+