24 mai 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : ME

Source : Annuaire de la noblesse de France 1867
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36595x/f375.item
MEIX (LE). La famille du Meix est ancienne. Armes : de gueules, au chef d'or, chargé de deux molettes de sable. On trouvait aussi une famille le Meix d'Aubigny, qui portait : d'or, à une corne de gueules mise en barre, au chef du même.

MELCOT. Famille qui possédait des droits seigneuriaux à Fédry, et qui est citée comme noble par Labbey de Billy. Henri Melcot de Fedry était capitaine de cavalerie en 1740. Alliances : Paulteret, Drouaillet, Vuilleret de Brottes , etc.

MELIGNY (DE). A cette souche appartiennent quatre chevaliers de Saint-George. Elle a possédé la baronnie de Dampierre et la seigneurie de Frasnois en 1571. Alliances : Mathay, Montureux, Quingey, Lallemant, Saint-Mauris, Grammont, Vaudrey, Orsans, etc. Armes : d'azur, à la bande d'argent, côtoyée de deux bandes potencées d'or et contre potencées de sable.

MENOU. Jean de Menou était conseiller au parlement de Dole en 1590. Son fils Jean-Simon de Menou, devint lieutenant général du bailliage d'Amont. Alliances : Patornay, Jacquinot de Goux, Franchet, etc. Armes : d'azur, à deux sceptres d'argent mis en pal.

MERCERET. Il a existé deux familles de ce nom; l'une d'une ancienne noblesse de Salins et alliée aux Rosay, Binans, Despotots, Estavayer, Moncourt, la Tour-Saint-Quentin, Andelot, Montrichard. Armes : d'or, à deux perroquets de sinople, adossés, becqués, membrés et colletés de gueules. L'autre, anoblie dans la personne de Philippe Merceret, conseiller au parlement de Dole en 1585, portait : d'azur, à une fleur de lis d'or en chef et à une faucille du même en pointe, couchée en fasce, le fer en haut.

Blason MercierMERCIER. Antoine Mercier, de Vesoul , fut anobli en 1608. Alliances : Baulard, Bressand, Domet, Melcot de Fedry, Logre de Francour, etc. Armes : d'azur, à trois roses d'or, surmontées en chef d'un soleil du même. Jean Mercier, de Lons le Saulnier, avait été anobli en 1497. Armes : de gueules, à trois croissants d'argent.

Blason MERLETMERLET. Ancienne noblesse éteinte. Alliance : de Montrichard. Armes : échiqueté d'or et de gueules.

MERODE. (Voir l'annuaire de 1846, page 216.)

MESMAY ou DEMESMAY. Des lettres de noblesse furent accordées par Charles-Quint à Renobert de Mesmay et à ses frères. Président des notables et gouverneur de Besançon, Renobert devint président du parlement d'Orange, puis de la cour des comptes de Dole en 1565. Ses descendants ont fourni plusieurs conseillers au parlement de Franche-Comté. Alliances: Buzon, Verchamps, Musy, Brunecoff, Reynauldot, Mayrot, Garnier, Clermont-Mont-Saint-Jean. Armes : d'azur, à la fasce d'or, chargée en coeur d'une losange de gueules.

Blason MesnierMESNIER ou MEYSNIER. Charles-Quint anoblit, en 1522, Jean, Claude et Pierre Mesnier. Il y avait, au siècle dernier, un colonel de dragons de leur nom. Alliances : Lezay-Marnezia, Froissard, Manse, Laurencin, etc. Armes : d'azur, à un griffon d'or.

MEUNIER. Claude Marie Meunier, né à Saint-Amour, mort baron de l'Empire, général de division, portait : écartelé, au 1er d'azur à la levrette d'argent, contenant un N d'or; au 2e de baron militaire; au 3e de gueules au lion d'or; au 4e d'azur à la pyramide d'argent, maçonnée de sable et terrassée de sinople.

MEYRE ou MEREY. Famille de Fraisans, issue de Jean Meyré, anobli en 1526, après la bataille de Pavie, et éteinte en dérogeance. Armes : d'azur, à une bande ondée d'argent et d'un serpent au naturel étendu en bande la tête en haut.

MEYRIA. Écartelé, aux 1er et 4e de gueules, au chef d'argent; aux 2e et 3e de gueules, à deux fasces d'argent ; au chef pallé d'argent et de gueules de six pièces.

4 commentaires:

Jean-Marie Thiébaud a dit…

Site intéressant mais qui ne pourrait que bénéficier d'une solide relecture.

Gilles a dit…

Je suis obligé d'être d'accord avec vous, vous venez de me corriger 3 ou 4 erreurs grossières en une seule passe. Je vais essayer de faire plus attention, notamment pour les dessins de blasons.

Jean-Marie Thiébaud a dit…

Les JOLY étaient seigneurs de Mantoche et non de Mautoche
JEANNEROD était capitaine du château de Jussey et non de Jossey
Les JOBELOT étaient seigneurs d'Oyrières (et non d'Oirières)
Dole s'écrit sans accent circonflexe (des dizaines de notices à corriger : Jacques, Jacquinot, Le Jeune, Joelle, etc.)
Les Kercado portaient des mâcles (avec accent circonflexe

Gilles a dit…

J'ai pris en compte toutes vos remarques sauf pour Dole au lieu de Dôle, je le ferais quand j'aurais plus de temps. Merci.