12 juillet 2008

Branche des seigneurs de Fontenailles et d’Epigny

Branche des seigneurs de Fontenailles et d’Epigny en Touraine.
  1. Antoine PIERRES, chevalier, seigneur des Gardes, fils puîné de Jean Pierres, chevalier, seigneur de la Boninière, de Beaurepaire et la Bigottière, et de damoiselle Charlotte Clavurier, prit alliance, le 28 mars 1565, avec damoiselle Marguerite de Mons, fille de Pierre de Mons, chevalier, seigneur dudit lieu d’Epigny et de Viannay, et de damoiselle Marié Baugaut, duquel mariage est issu :
    René, qui suit

  2. René PIERRES, chevalier, seigneur d’Epigny, de Mons, de Viannay, etc., épousa le 6 juillet 1611, damoiselle Marguerite du Billard, duquel mariage est issu :
    Antoine, ainé, qui suit :

  3. Antoine PIERRES, chevalier, seigneur d’Epigny, de Viannay, prit alliance le 23 janvier 1657, avec damoiselle Henriette de Fouchier, duquel mariage sont issus :
    1. Antoine Pierres, mort sans postérité ;
    2. René, puîné, dont l’article viendra, a continu la postérité.
    3. Joachim, mort sans postérité.

  4. René PIERRES, chevalier, seigneur d’Epigny et de Fontenailles, épousa le 11 janvier 1692, damoiselle Scot de Coulanges, duquel mariage sont issus :
    1. René, dont l’article viendra ;
    2. Charles-Constant, lequel fut marié à damoiselle Françoise-Catherine de Marsay vers 1715, dont il eut : a. François-Pierres, qui fonde une branche particulière ;
    3. Louise ;
    4. Charlotte ;
    5. Clotilde, religieuse ;
    6. Henriette, religieuse.

  5. René PIERRES, IIe du nom, chevalier, seigneur d’Epigny et de Fontenailles, etc., épousa le 27 octobre 1715, damoiselle Cottereau, duquel mariage sont issus :
    1. René-Antoine, dont l’article viendra :
    2. Joseph-Pascal, capitaine au régiment de Poitou, infanterie, chevalier de l’ordre royal et militaire de Saint-Louis ;
    3. Charles-François ;
    4. François ;
    5. Françoise-Marguerite, religieuse ;
    6. Louise, morte jeune ;
    7. Henriette, morte jeune ;

  6. René-Antoine PIERRES, IIIe du nom, chevalier, seigneur d’Epigny et de Fontenailles, épousa le 20 Février 1748, damoiselle Anne-Marguerite d’Harambure, fille de Paul d’Harambure, chevalier, seigneur de la Cheverie, et de damoiselle Marie-Anne de Moussy, fille de Claude de Moussy, chevalier, seigneur de la Grange, et de damoiselle Madeleine, de Montbel, mariés le novembre 1715. Paul d’Harambure était le fils de Jean d’Harambure, chevalier, seigneur de Romefort et des Augères, et de damoiselle Elisabeth de Piozet, fille de noble homme Paul de Piozet, seigneur de Vignaux, et de Jeanne de Piozet ; duquel mariage sont issus :
    1. Antoine-Anne-Joseph, dont l’article viendra ;
    2. Antoine-Alexandre, reçu de minorité chevalier de l’ordre de Malte, fut élevé page de monseigneur le prince de Condé en 1772, et mourut, en 1778, sous-lieutenant au régiment des dragons de la reine ;
    3. Anne-Henriette, mariée à N*** de Vedieres, seigneur-baron de Cordes, en Auvergne, dont il y a postérité.

  7. Antoine-Anne-Joseph PIERRES, IIIe du nom, chevalier, seigneur d’Epigny, et de Fontenailles, officier de cavalerie au régiment de Royal-Roussillon, épousa 1.° damoiselle N*** de Moussonvilliers, de la ville de Chartres, dont il eut deux garçons, savoir : en deuxièmes noces il épousa N*** de Nogeray, dont il eut aussi des enfants.
Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 147
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+