07 juillet 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : RA

Source : Annuaire de la noblesse de France 1867
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36595x/f375.item
RACLE. Nicolas Racle, originaire d'Autriche, fut père de Jean Racle, capitaine gouverneur de Luxeuil, qui eut de Jeanne Brocard Jean Racle, baron de la Roche, dont la petite-fille épousa, en 1653, François Pusel de Baudoncourt.

RACLET. Cette famille éteinte a donné un conseiller au parlement de Dole en 1609, et possédé le fief de Chassey. Armes : d'azur, à la fasce d'argent, chargée en coeur d'un oiseau de sable, et accompagnée en chef de deux roues, et en pointe d'une molette d'or.

Blason RAHONRAHON. Maison d'ancienne chevalerie des environs de Dole, éteinte depuis très longtemps. Mathey de Rahon vivait au XIIIe siècle. Sa fille épousa Jean de Longvy. Armes : d'azur, à deux clefs d'or, posées en sautoir.

RAILLARD. Jean-François Raillard, seigneur de Granvelle était conseiller en la chambré des comptes en 1749. Benoît Raillard de Granvelle était conseiller d'État honoraire en 1813. Alliances : de Valicourt, Fyard, Besancenot.

RAINCOURT. Très ancienne noblesse qui tirait son nom d'un village près de Jussey. Elle a eu ses entrées dans tous les chapitres nobles de la province, a été admise quatorze fois à Saint-George, et a obtenu l'érection en marquisat de Raincourt de diverses terres en 1719. Alliances : Montarlot, Maizières, Poan, Franquemont, Lambrey, etc. Armes : de gueules, à la croix d'or, accompagnée de dix-huit billettes du même, cinq à chaque canton du chef, et quatre à chaque canton de la pointe. (Voyez pl. 6 du Nob.)

RAMASSON. François Ramasson , de Baume, était conseiller au parlement de Dole en 1596. Alliances : Robardey, Pusel, etc. Armes : d'azur, au chevron d'or, accompagné de trois ancolies d'or.

RAMEL. Cette famille de Besançon, anoblie en 1661 a possédé la seigneurie de Bussière, et s'est alliée, aux Brocard de Lavernay. Armes : de gueules, à un lévrier rampant d'argent, accolé du champ et bouclé d'or.

RANCE DE GUISEUL. Famille convoquée en 1789 aux états de la noblesse. Un de ses représentants était alors officier au bureau des finances.

RANS. Les anciens seigneurs de Bans étaient sénéchaux héréditaires des comtes de Bourgogne jusqu'en 1285, époque à laquelle Jean de Rans, connétable de Bourgogne, vendit la sénéchaussée à Foulques de Rigney. La maison de Rans s'éteignit au XIVe siècle. Alliances : Chauvirey, Cromars, Salins, etc.

RAQUET DE MONTJAY (DU). La noblesse de cette famille, établie en Bretagne et en Comté, avait été maintenue par arrêt de la cour des comptes de Dole en 1698. Elle était originaire d'Italie. Armes : d'azur au croissant d'or, accompagné de trois serres d'aigle du même.

RATTE. Jacques de Ratte, chevalier, avait été inhumé dans les caveaux de l'abbaye du Miroir au XVe siècle. Les armes de cette maison avaient un lion en chef.

RAULIN. Cette famille, originaire de Poligny, a été illustrée par Nicolas Raulin, chancelier de Bourgogne, mort en 1461. Jean, son fils, devint évêque-cardinal d'Autun en 1448 ; et autre Jean, son petit-fils, lut aussi évêque d'Autun en 1501. La branche aînée s'éteignit dans Georges Raulin, Seigneur d'Aimière, dont la fille unique, Anne, se maria, avec Robert de Melun, prince d'Épinois. D'autres branches s'établirent en Flandre. Alliances : Salins, Oiselet, Rochefort, du Hamel. Armes : de gueules à trois clefs d'or mises en pal.

RAYMOND. Cette famille, établie en Franche-Comté au siècle dernier, était alors représentée par Jean-François de Raymond, conseiller au parlement.

2 commentaires:

airsat a dit…

Il y a beaucoup plus de choses à dire sur les RATTE (avec deux T). Famille originaire de Nozeroy qui exerça de nombreux offices pour la famille de Chalon.Et il y a encore beaucoup de cultivateurs portant ce nom dans le Val de Mièges.

Gilles a dit…

J'ai ajouté le 2ème T à RATTE. Merci pour tous vos commentaires.