07 juillet 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : RE

REBILLY. Famille de Champlitte, alliée au XVIe siècle à celle d'Arvisenet. Il n'est pas bien certain qu'elle fût noble.

RECEVEUR. Richard Receveur était recteur de l'université du comté en 1540. Ses descendants avaient un fief à Vuillafans. Alliances : Drouaillet, Bonnot, Broch d'Hotelans.

RECULOT. Cette ancienne famille était représentée en 1789 par le comte de Reculot, seigneur de Rochefort et de Parthey. Alliances : Vertamboz, Sobiez, Montmoret, Marenches, Battefort, Grospain, Saint-Mauris, le Goux, Moustier, Grammont. Armes : de gueules, au chevron d'argent, adextré d'un croissant du même. (Voyez pl. 6 du Nob.)

RECY. Jean Récy, d'Orgelet, se fixa à Besançon : l'un de ses fils, Jacques Récy, fut cogouverneur en 1557. Cette famille était encore représentée au commencement de ce siècle par le chevalier de Récy. Alliances : Mareschal, Chassignet, Biétrix, Marquis. Armes : d'or à la feuille de persil de sinople, accompagnée de deux étoiles de gueules en chef, et d'un croissant du même en pointe.

REFFECT. De cette famille de Saint-Claude était Jean Reffect, huissier de la chambre de Charles-Quint. Armes : d'azur, à la bande d'argent, accompagnée de deux roses du même.

RÉGENT. Salomon Régent et Philippe Régent son fil étaient, au milieu du siècle dernier, seigneurs hauts justiciers de Chauvirey.

REGIS ou ROY. Odot Regis ou Roy, de Noseroy, secrétaire de Marguerite d'Autriche, fut anobli en 1516 moyennant finances. Armes : de gueules, à trois couronnes d'or; au chef d'argent.

REGNAUDIN. Ponce Regnaudin, procureur général du bailliage d'Amont en 1465, se fixa à Vesoul. Un de ses descendants, Claude Regnaudin, seigneur de Gratry, capitaine de cavalerie, avait pour petits-fils deux officiers morts à l'armée de Condé.

Blason RegnauldotREGNAULDOT. Cette famille, de Poligny, fut anoblie le 19 mai 1643, dans Philibert Regnauldot, avocat fiscal. Alliances : de Mesmay, Masson-d'Autume. Armes : de gueules, au lion d'or.

REGNAULT D'ÉPERCY. Cette famille d'Arbois, représentée au siècle dernier par un subdélégué de l'intendance de la province, a figuré au parlement.

REGNOUARD. Les seigneuries de Fertans, Amancey, Malans, Desservillers et Amondans, furent érigées en comté sous le nom de Villager, en faveur de François de Regnouard de Fleury, grand maître des eaux et forêts du royaume, et originaire de Bretagne. Armes : d'argent, à une quintefeuille de gueules. Devise : SPEOTAT AD ASTRA.

REMILLY. Guillaume de Remilly était chevalier de Saint-George en 1521. Alliances : Germigney, Moncley, Sacquenay, Saint-Aubin, Villeneuve, Aubigny, Boncompain. Armes : d'azur, à la fasce d'or, à trois pointes du même en chef et à une rose d'argent en pointe.

RENARD. Simon Renard, de Vesoul, seigneur de Bermont, fut anobli en 1548. Il devint conseiller d'État, puis ambassadeur d'Espagne en France et en Angleterre. Il mourut en disgrâce à Bruxelles, et laissa sa famille dans l'état le plus précaire. Un de ses descendants obtint des lettres, de chevalerie en 1624. Alliances : Lullier, Chauvirey, Mugnans, Huot, Maubouhans. Armes : d'azur, à l'ancre accostée de deux dauphins d'argent renversés, mordant les branches de l'ancre et passés en sautoir; au chef enté d'or, à l'aigle impériale d'azur.

RENARD. Simon Renard, originaire de Dole, anobli par finances le 31 octobre 1583, fut général des monnaies de Bourgogne, et secrétaire du cardinal de Granvelle. Armes : d'azur, à la bande d'argent, chargée d'un lion de sable, armé et lampassé de gueules; à la bordure engrêlée de sable.

RENOUARD DE BUSSIÈRE. Cette famille, d'Alsace, possédait au siècle dernier les terres d'Arc-Senans et de Roche en Franche-Comté, où elle est encore représentée par un conseiller à la cour impériale de Besançon. Deux autres rejetons actuels ont obtenu, l'un le titre de vicomte, l'autre (Alfred de Bussière, député du Bas-Rhin) celui de baron, en 1861, quand les lettres patentes de création de titres ne mentionnaient pas encore d'armoiries.

REUD. Claude-Antoine Reud, cogouverneur de Besançon vers 1637, était originaire de Suisse. Claude Reud fut nommé procureur général au parlement de Dole en 1668. Alliances : Mareschal, de Salivet. Armes : d'azur, à trois trèfles d'or, à la montagne de trois coupeaux d'or en pointe.
Source : Annuaire de la noblesse de France 1867
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36595x/f375.item

Aucun commentaire:

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+