21 juillet 2007

Nobiliaire de Franche-Comté : SO à SY

SONNET. Marguerite d'Autriche anoblit, en 1512 Antoine Sonnet, sieur de Gesincourt, Auxon et Calmoutier. Claude Sonnet, lieutenant général du bailliage d'Amont, devint conseiller au parlement en 1535. Erard-Joachim-Irénée de Sonnet, seigneur d'Auxon, fut admis à Saint-George en 1753. Alliances : Mésandans, Moustier, Terrier, Marquis, Parisey, Lullier de Chauvirey, Millet, etc. Armes : d'azur, à sept sonnettes d'or posées 2, 1, 2, 1 et 1.

SORDET. D'une famille originaire de Noseroy, et fixée à Dole, Pierre Sordet, échevin, et Guillaume Sordet, capitaine, obtinrent séparément des lettres de noblesse en 1611. Armes : de gueules, à trois têtes de lévriers d'argent, accolées et couronnées d'or.

SUGNY. Cette noblesse, éteinte, tirait son nom du village de Sugny, près de Montmorot. Vaucher de Sugny vivait en 1344. Catherine et Marguerite de Sugny furent abbesses de Château-Châlon en 1480 et 1500. Jean et Marc de Sugny figurèrent au tournoi de Noseroy en 1519. Adrien de Sugny céda ses biens à Antoine de Reculot, son neveu, par testament de 1576.

SYVRIA ou CIVRIA. Jean de Syvria, d'une famille originaire des frontières de la Bresse, a été admis à Saint-George en 1550. Alliances : de Lezai, de Beaupont, etc. Armes : de gueules, à la fleur de lis d'or.
Source : Annuaire de la noblesse de France 1867
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k36595x/f375.item

4 commentaires:

busleyden a dit…

Avez-vous, s'il vous plaît, des renseigmements au sujet de la famille Sucquet. J'ai trouvé ces renseignements: ANTOINE SUCQUET , descendait de la noble famille bourguignonne de ce nom; était grand ami du fameux Erasme et s'attacha les gens de lettres dont il fut toujours un zélé protecteur. Il fui membre du conseil privé de S. M. à Bruxelles, fut chargé par l'empereur Charles-Quint de plusieurs missions importantes; s'élait marié avec ELISABETH DE WAELE, dite D'AXPOELE, décédée le 36 Octobre 1533, et mourut le 31 Août 1324, laissant un fils Charks.
CHARLES SUCQUET naquit à Bruges en 1508, fit ses premières études en sa ville natale, et étudia à Louvain la jurisprudence et les langues grecque et latine. Sur les conseils d'Erasme, il se rendit en 1529 à l'université de Bourges où professait alors le célèbre milanais Andréa Alciato; y prit l'année suivante le bonnet de docteur en droit, cl reçut les honneurs du doctorat aux frais de la régence de sa vilii1 nalale. Il donna quelques leçons de jurisprudence à Bruges; obtint depuis une chaire publique à Turin, et y mourut en 1530, vers le mois de Septembre.
Cordialement
Samuël

Gilles a dit…

Je viens de publier un nouvel article sur Charles et Antoine Sucquet. J'espère que cela répondra en partie à vos attentes...

busleyden a dit…

J'ai lu votre message au sujet de la famille Sucquet. Si vous trouvez d'autres renseignements surtout au sujet d'Antoine merci d'avance.
J'ai trouvé ceci pour vous vous: http://www.historischebronnenbrugge.be/bronnen/hooghe/frameset_content.php?mode=naam&result=true&letter=S&naam_tussenvoegsel=&naam_familie=Sucquet

Bien cordialement

Samuël

Gilles a dit…

Merci pour l'adresse de ce superbe ouvrage. J'ai trouvé un autre article dans la biographie universelle de Joseph et Louis Gabriel Michaud.

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+