09 juin 2006

La famille de Rochas

Blason de la famille de Rochas sur HeraldiqueGenWeb
Nobiliaire universel de France - Tome 2
Nicolas Viton de Saint-Allais
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N0036862
pages 369 à 370

Armes : « De gueules, à une rose d'or sans tige, surmontée d'un croissant d'argent. »

Dessin réalisé par Amaury de la Pinsonnais et publié avec l'aimable autorisation de HeraldiqueGenWeb.

ROCHAS (DE), en Dauphiné, famille noble et ancienne, originaire de Provence. Elle a fourni plusieurs chevaliers de Malte, entre autres Pierre de Rochas, en 1522 : Balthazard et Honoré de Rochas, en 1556; Guyot de Rochas Aiglun, en 1579, etc.

Cette famille subsiste en trois branches, dont deux s'établirent, l'une en Dauphiné, et l'autre en Espagne, où par corruption, elle est appelée Roxas. La première branche porte pour armes : d'or à la croix bourdonnée ou pommetée de gueules, au chef d'azur, chargé d'une étoile du champ ; la seconde, dont nous allons suivre la filiation de gueules, à une rose, sans tige, d'or, surmontée d'un croissant d'argent ; la troisième : d'azur au tau d'argent, surmonté de trois étoiles d'or, rangées en fasce. Cette diversité d'armoiries vient des divers emblèmes que portaient plusieurs croisés de cette famille, lorsqu'ils suivirent le roi saint Louis, en la Terre Sainte.

  1. André DE ROCHAS, Ier du nom (Nobilis Andréas de Rochassio), seigneur des terre et château d'Aiglun, en Provence, vivant en 1480, épousa Hélène de Faucon. Il eut de ce mariage :
    1. Pierre, dont l'article suit ;
    2. Catherine de Rochas, mariée 1.° Jean Antoine de Chaussegros ; 2.°, le 10 avril 1453, à Elzéar de Roux, co-seigneur de Châteauneuf, des comtes de la Ric.

  2. Pierre DE ROCHAS, épousa, en 1509, Eléonore de Villeneuve, dont il eut, entre autres enfants :

  3. Louis Maxence DE ROCHAS, marié, en 1530, avec Catherine de Mons. Il eut pour fils:

  4. Balthazard Antoine DE ROCHAS, qui épousa Claire d'Alons ou de Lons, dont entre autres enfants :

  5. André Philippe DE ROCHAS, officier militaire, qui s'établit à Gap, où il épousa Marie de Poncet, de laquelle il laissa :
    1. André, dont l'article suit ;
    2. Marie de Rochas, épouse de N de Flotte, des comtes de Laroche, en Provence.

  6. André DE ROCHAS, II du nom, dit le capitaine Rochas, à cause qu'il avait commandé une compagnie de cinq cents hommes, épousa Anne Céas, fille de N Céas, major d'infanterie. De ce mariage vint :

  7. Paul DE ROCHAS, avocat consistorial au parlement de Grenoble, qui laissa de Louise Bonnet, son épouse :

  8. François DE ROCHAS, avocat au même parlement, marié avec Louise le Blanc de Camargues. Il eut pour fils :

  9. Joseph Dominique DE ROCHAS, avocat au même parlement, qui épousa Luce Nicolas de Gril, dont est issu :

  10. Jacques François Joseph DE ROCHAS, avocat au parlement de Grenoble, ex-bailly du bailliage de Champsaur; juge d'instruction à Gap, marié avec Catherine Magdeleine Joseph de Durand de la Molinière, fille de messire Claude Josué de la Molinière, chevalier, baron de Loyete, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, et de dame Marguerite de Bigod de Montjou. Il a de ce mariage :

  11. Marie Joseph Eugène DE ROCHAS, né à Gap, le 7 août 1805.


Voir aussi :

La famille de Rochas (II)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
je cherche un dominique Rochas aui a publié en 1808 un livre "sur les sentiers de la nature par un habitant des Hautes-Alpes". Je sais qu'il a été bailli du baillage du Champsaur.
Pouvez-vous m'aider ?
Merci.
laforestceline@wanadoo.fr

Gilles Dubois a dit…

Pour plus d'informations, vous pouvez aller voir la page consacrée à Albert de Rochas d'Aiglun où l'on parle de son arrière grand-père : Joseph-Dominique de Rochas (Gap 15/11/1733 - Gap 27/8/1807), avocat, premier consul de Gap de 1762 à 1764, puis maire de Gap de 1775 à 1777. Il est l'auteur d'une histoire de la ville de Gap restée manuscrite. Albert de Rochas d'Aiglun en a fait faire une copie en vue de sa publication : Mémoire sur la ville de Gap, et de son grand-père : Jacques François Joseph de Rochas ( Gap 5/5/1761 - Gap 13/1/1817), avocat au Parlement, vibailli du Champsaur avant la Révolution, puis juge au tribunal civil de Gap est l'auteur de : Nouveau pas sur les sentiers de la nature. En allant sur le site des Archives Départementales des Hautes-Alpes, vous devriez pouvoir retrouver facilement leurs actes de naissance.

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+