21 juin 2008

Branche des marquis de Becdelièvre

Branche des marquis de Bec-de-Lièvre.
  1. Jean DE BEC-DE-LIÈVRE, seigneur de la Maultays, fils puîné d’Etienne, seigneur de Bouexic, et de Gillette du Han, fut reçu conseiller au parlement de Bretagne le 14 août 1591 ; il testa le 5 mai 1608, et épousa Françoise le Duc, fille de Julien le Duc, conseiller au parlement de Bretagne, le 2 août 1554, lors de l’érection. Elle est morte en 1602. Il en eut :

  2. François DE BEC-DE-LIÈVRE, seigneur de la Bunelaye, reçu conseiller au parlement de Bretagne le 14 août 1620, puis premier président de la chambre des comptes de Bretagne, le 9 janvier 1633, épousa, le 7 juillet 1621, Jeanne Blanchard, fille de Jean, seigneur de Lessongère, conseiller d’état, et premier président en 1634, après la mort de son gendre et de Madeleine Savineau. Leurs enfants furent :
    1. Jean-Baptiste qui suit :
    2. Françoise, qui épousa en août 1640, Guy du-Pont, seigneur de Chevilly, reçu conseiller au parlement le 23 mai 1643.

  3. Jean-Baptiste de BEC-DE-LIÈVRE, seigneur de la Bunelaye, fut d’abord avocat-général en la chambre des comptes le 17 juillet 1646, ensuite au parlement le 12 janvier 1649, et enfin président du parlement le 30 décembre 1656. Il avait épousé, le 16 juin 1649, Louise d’Arrouys, fille de Louis, seigneur de Seilleaye, premier président de la chambre des Comptes, et de Simonne de Boutru-Nogent, dont il eut :
    1. Jean-Baptiste, qui suit :
    2. Louis, mort capucin.
    3. Et Françoise, religieuse à Fontevrault.

  4. Jean-Baptiste DE BEC-DE-LIÈVRE, seigneur de la Bunelaye, maintenu en la qualité de chevalier, par arrêt de la chambre établie pour la réformation de la noblesse de Bretagne, du 29 novembre 1670, fut conseiller au parlement le 7 juillet 1677, et premier président de la chambre des comptes le 5 septembre 1678. Il mourut en décembre 1736. Il avait épousé, le 22 août 1677, Renée de Sesmaisons, fille de René, seigneur de Tréambert, et de Françoise Juchault, dont il eut :
    1. Guillaume-Jean-Baptiste-François, qui suit ;
    2. Et Hilarion-Marie, président de la chambre des comptes le 1er février 1723, mort, sans alliance au mois de juin 1737.

  5. Guillaume-Jean-Baptiste-François DE BEC-DE-LIÈVRE, marquis de Bec-de-Lièvre, par érection de Tréambert et autres seigneuries, par lettres du mois de février 1717, fut reçu premier président de la chambre des comptes le 31 décembre 1716. Il mourut le novembre 1733. Il avait épousé, le 30 juillet 1705, Françoise-le-Nobletz, fille de René, seigneur de Lescus, et de Marie-Agnès du Châtel, dont il eut :
    1. Hilarion-François, qui suit.
    2. Guy-Marie Hilarion, né le 16 août 1713, chevalier de Malte en janvier 1715, lieutenant au régiment des gardes-françaises, mort en décembre 1740.
    3. Jeanne-Marie, née le 16 août 1706, mariée le 3 janvier 1723, à Charles-Jean-François, marquis de la Rivière, morte veuve sans enfants en décembre 1740.

  6. Hilarion-François DE BEC-DE-LIÈVRE, marquis de Bec-de-Lièvre, né le 9 décembre 1707, fut conseiller du roi en tous ses conseils, et premier président de la chambre des comptes de Bretagne, le 3 décembre 1733. Il avait épousé, le 25 septembre 1740, Marie-Anne Danviray-Machonville, dame du Gruménil, fille de Pierre, baron de Baudemont, président en la chambre des comptes et cour des aides de Normandie, et de Catherine-Charlotte le Jongleur dont il eut :
    1. Hilarion-Anne-François-Philippe, qui suit :
    2. Anne-Henriette-Perrine, née le 11 mai 1744, mariée le 2 mai 1765, avec François-Julien de Rosily, seigneur dudit lieu et de Méros en Bretagne.
    3. Et Anne-Françoise, née le 18 mai 1753 ; mariée au comte de Ruillé, en Anjou.

  7. Hilarion-Anne-François-Philippe, marquis DE BEC-DE-LIÈVRE, seigneur d’Avaugour, la Seilleraye, le Gruménil, la Bouvardière, conseiller du roi en tous ses conseils, premier président de la chambre de Bretagne, qui épousa, le 18 juillet 1773, Marie-Emilie-Louise-Victoire de Coutance, dame de la Bouvardière, de la Haute et Basse Indre, dont il eut trois enfants qui suivent :
    1. Hilarion-Louis, mort à sept ans ;
    2. Anne-Christophe, tué au service du roi dans la guerre de la Vendée, l’an 1796 ;
    3. Marie-Madeleine-Juliette DE BEC-DE-LIÈVRE, mariée au comte de Bourmont, lieutenant-général et commandant actuel de la Franche-Comté ;
    4. Emilie-Joséphine DE BEC-DE-LIÈVRE, mariée à Philippe-Alexis-Fortuné Le Clerc, baron de Vezins, en Anjou ;
    5. Louise-Félicie DE BEC-DE-LIÈVRE, mariée à Louis de Lasselle de Vaudelnay, morte sans enfants le 17 mars 1810 ;
    6. Louis-Marie-Christophe, qui suit, reçu chevalier de Malte, dix-huit mois après sa naissance, le 11 décembre 1784.

  8. Louis-Marie-Christophe, marquis DE BEC-DE-LIÈVRE, seigneur d’Avaugour de la Seilleraye, de Mauves, de la Brousse de Kerbra, épousa Caliste-Françoise-Joséphine de Larlan, dame de la Brousse et Kerbra, fille de Jacques-François, comte de Larlan, et de Victoire-Marie-Françoise-Brigitte de Kerguelen, le 9 septembre 1805, dont il eut trois enfants :
    1. Aliénor-Louise-Caliste-Marie-Juliette-Mathilde DE BEC-DE-LIÈVRE, née lé 18 octobre 1807 ;
    2. Emilie-Caroline-Alix, née le 9 juin 1810 ;
    3. Hilarion-François-Marie-Albéric, né le 15 février 1814.
Source : Nobiliaire Universel de France, Tome I, page 128
BnF/Gallica : http://gallica.bnf.fr/document?O=N036861

1 commentaire:

les t t m a dit…

Cher Monsieur,
Ma grand mère de Becdelièvre à pour prénoms:Marie Caroline,Juliette et non Marie Madeleine...
très Cordialement.


F de
Tinguy

eXTReMe Tracker This is a Genealogy site. Retrouvez-nous sur Google+